Faites une
simulation

Comment monter un dossier loi Pinel ?

La loi Pinel offre la possibilité d’investir dans un logement neuf BBC (Bâtiment basse consommation) destiné à la location et, dans le même temps, de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu pouvant atteindre, au maximum, 21 % pour un bien immobilier loué durant 12 ans. Un dispositif de défiscalisation qui présente de nombreux avantages à condition de respecter certaines conditions. Comment monter un dossier loi Pinel ? Le détail en 5 points, avec Quintésens. 

1. Vérifier la faisabilité de son projet

Première étape au moment de monter un dossier loi Pinel : vérifier si votre projet est éligible au dispositif. Vous pouvez commencer par vous renseigner sur sa faisabilité à l’aide d’une simulation gratuite. De nombreux sites proposent en effet des calculs estimatifs sur Internet. Cela vous permettra d’y voir plus clair et, éventuellement, d’adapter votre futur investissement.

S’il est possible de monter un dossier loi Pinel seul - à condition de connaître parfaitement tous les rouages pour bénéficier des avantages du dispositif – il est préférable de se tourner vers un conseiller en gestion de patrimoine. Il vous aiguillera sur les choix correspondant le mieux à votre situation et vos besoins : durée de la location (6, 9 ou 12 ans), la zone géographique où investir en Pinel et les démarches à venir. 

À lire aussi : Comprendre la loi Pinel (Infographie)

Pour plus d’informations, contactez sans engagement un conseiller

2. Bien choisir son logement Pinel

Après avoir ciblé la zone géographique dans laquelle vous souhaitez investir, il faudra soigneusement choisir le type de bien immobilier et sa localisation précise. De ce point dépendra la future location du logement et donc la réussite du montage de votre dossier loi Pinel.

Par exemple, si vous décidez d’investir dans une ville étudiante comme Lyon, Montpellier ou Toulouse, il est vivement déconseillé de choisir un T5 de 250 m² situé loin des universités. Vos chances de trouver un locataire rapidement seront minces. En revanche, un T1 ou T2 au cœur de la ville, proche des transports en commun, vous offrira la possibilité de trouver vite preneurs. Cela est d’autant plus important que le logement construit doit être mis en location dans les 12 mois suivant l’acquisition.

À lire aussi : Loi Pinel : ce qu’il faut prendre en compte avant d’acheter votre bien immobilier

3. Financer son investissement Pinel

Monter votre dossier loi Pinel vous conduira à déposer plusieurs dossiers de financement auprès de différents établissements bancaires. L’objectif est simple : rechercher le taux d’intérêt le plus bas afin de bénéficier du prêt le plus intéressant possible. Cela vous permettra de viser le projet le plus rentable compte tenu de l’investissement et des revenus locatifs à venir. Vous aurez, au préalable, analysé vos capacités financières avec votre conseiller en gestion de patrimoine.

À lire aussi : Nouvelle loi Pinel en 2018 : qu’est-ce qui change ?

4. Acter son logement

Le financement du projet obtenu, la prochaine étape du montage de votre dossier loi Pinel concerne l’acte authentique. Vous le recevrez par voie postale, via un courrier recommandé. Dès réception de l’acte, il est impératif de prendre rendez-vous chez le notaire afin de signer l’acte de vente. C’est ce juriste qui sera ensuite chargé de lancer l’appel de fonds et de débloquer le prêt. Il est toutefois possible de réaliser cette démarche par procuration.

À lire aussi : Loi Pinel : avantages vs limites du dispositif

5. Remplir sa déclaration fiscale

À l’issue des paiements des différents appels de fonds pendant la construction, de la livraison du bien et de la première location, la dernière étape consiste à remplir sa déclaration fiscale. Il convient donc de remplir le formulaire 2044 et 2044 spéciale au moment de déclarer ses revenus fonciers. De plus, lors de la première année de location, il faut également compléter le formulaire 2044-EB, statut du bailleur privé. Enfin, sur le formulaire 2042 doit figurer le revenu foncier net avec les recettes, tout en déduisant les charges du logement. 

À lire aussi : Locataire Pinel : peut-on utiliser les revenus de l’année N-1 ?

 

Quintésens vous conseille et vous accompagne 

Le Groupe Quintésens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe pour nous faire part de vos projets en toute confiance.

Retour