Faites une
simulation

Comment remplir sa déclaration d’impôt 2016 ?

Entre mi-avril et début mai, les Français recevront leur déclaration d’impôt 2016, afin de déclarer leurs revenus perçus en 2015. Date limite, personnes concernées, revenus à déclarer, en ligne ou en version papier : retrouvez toutes les informations pour remplir votre déclaration d’impôt.

Déclaration d’impôt 2016 : qui est concerné ?

Tous les Français, imposables ou non, sont tenus de remplir une déclaration d’impôt, exceptées les personnes majeures rattachées au foyer fiscal de leurs parents. Cette année, les tranches d’imposition s’appliquent de la manière suivante :

Tranche d'imposition Revenu imposable Taux d'imposition
1 Inférieur à 9 700 € 0 %
2 De 9 700 à 26 791 € 14 %
3 De 26 791 à 71 826 € 30 %
4 De 71 826 à 152 108 € 41 %
5 Au delà de 152 108 € 45 %

Les personnes résidant à l’étranger mais qui perçoivent des rentrées d’argent de source française ou disposent d’une habitation en France doivent également remplir une déclaration.

Quels revenus dois-je faire figurer dans ma déclaration ?

Plusieurs types de revenus doivent être mentionnés dans votre déclaration d’impôt 2016. En premier lieu, les revenus qui composent votre salaire imposable :

  • la rémunération fixe perçue, ainsi que sa majoration si des heures supplémentaires s’ajoutent ;
  • les éléments « accessoires du salaire », si vous percevez un 13e mois ou une prime d’ancienneté par exemple.

Les allocations de préretraite ou de chômage font aussi partie des revenus à déclarer.

Doivent également figurer sur votre déclaration d’imposition 2016 : les pensions et rentes viagères, les plus-values et gains divers, les revenus générés par vos valeurs et capitaux immobiliers, vos revenus fonciers, les revenus perçus grâce à une profession non-salariée (artisans, commerçants à leur compte, professions libérales ou agriculteurs par exemple).

Certains revenus, toutefois, ne font pas l’objet d’une déclaration. Il s’agit :

  • des bourses et indemnités de stage ;
  • de l’aide personnalisée au logement (APL) ;
  • de la « prime de Noël » versée aux bénéficiaires du RSA ;
  • des indemnités de licenciement ou de départ volontaire à la retraite ;
  • des indemnités journalières perçues en cas de maladie nécessitant un traitement durable.

À lire aussi : Réduire vos impôts

Comment déclarer mes revenus ?

Deux options s’offrent à vous pour remplir votre déclaration d’impôt : grâce à la version papier ou directement en ligne.

Déclaration en ligne

La déclaration disponible sur internet est pré-remplie avec votre état civil, votre situation familiale ainsi que vos salaires et allocations diverses. Cette déclaration, disponible dès mi-avril 2016 dans votre espace particulier, sur le site impots.gouv.fr est accessible à tous. Vérifiez l’exactitude des informations qui y figurent et corrigez ou complétez directement le document. Mentionnez également les charges, réductions ou crédits d’impôts auxquels vous avez droit si c’est le cas. Une fois la déclaration envoyée, un accusé de réception vous parviendra. Même après avoir validé votre déclaration, vous pouvez la modifier autant de fois que vous le souhaitez, jusqu’à la date limite d’envoi.

Déclaration papier

Comme son équivalent virtuel, la déclaration papier est pré-remplie. Là encore, vous devrez vérifier l’exactitude des informations citées, et les compléter ou les corriger si besoin dans les cases prévues à cet effet.

Certains revenus nécessitent une déclaration complémentaire au document de base ; n’oubliez pas de reporter la totalité des montants sur la déclaration principale. Une fois signée et cachetée, vous pouvez retourner votre document au centre des finances publiques dont l’adresse figure sur la 1ère page.

Bon à savoir : la date limite fixée pour soumettre votre déclaration d’impôt en 2016 dépend du mode de dépôt que vous aurez choisi. Si vous déclarez vos revenus sur Internet, un délai supplémentaire vous est accordé par rapport aux personnes effectuant leur déclaration au format papier. Si la date limite n’est pas encore connue pour 2016, elle était fixée au 19 mai pour les versions papier en 2015.

À lire aussi : Quelles échéances fiscales en 2016 ?

Quintesens vous conseille et vous accompagne

Groupe Quintesens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Réduction d’impôts, bilan patrimonial, prévoyance, placements, financement de la retraite, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe et faites-nous part de vos projets.

Retour

Dans la même catégorie

Nouvelles mesures fiscales en 2018 : qu’est-ce qui change ?

Dernière ligne droite pour modifier sa déclaration d’impôts

Comprendre la notion de foyer fiscal

Échéances fiscales 2017 : le calendrier de cette fin d’année

Déduction, réduction ou crédit : ces termes sur les impôts qu’on ne différencie pas toujours

Payer 0€ d'impôts en 2018 ? C'est encore possible !

Comment déclarer ses revenus locatifs ?

Paiement de l’impôt sur le revenu 2017 : RIB obligatoire !

Comment payer moins d'impôt sur le revenu quand on habite en Pays de Savoie ?

Zoom sur l'IFI : impôt sur la fortune immobilière qui va remplacer l’ISF en 2018

Qu’est-ce que le prélèvement à la source ?

Exonération totale ou partielle de l’ISF : dans quels cas est-ce possible ?

Remplir sa déclaration d’impôt 2017 étape par étape

Imposition 2017 : les échéances fiscales à prévoir

Le calendrier fiscal 2017 : les échéances à ne pas rater

Prélèvement à la source : la réforme aura-t-elle lieu ?

Réduire ses impôts en 2017 : dernière ligne droite !

Payer moins d'impôts en 2017 : c'est le moment d'y penser !

Comprendre mon avis d'imposition 2016 en 4 questions

Calendrier fiscal 2016 : les échéances de la rentrée

Déclarations d’impôt pré-remplies : attention aux erreurs !

Déclaration d’impôt 2016 : les erreurs à ne pas commettre

Impôts 2016 : comment déclarer ses revenus de placements ?

Impôt sur le revenu 2016 : le calendrier des déclarations par région

Réduire ses impôts en aidant ses parents : comment faire ?

Réduction d’impôts : quel dispositif choisir ?

Paiement de l’impôt sur le revenu : comment s’y retrouver ?

TVA & IMPOTS

À la Une

Vers une loi Pinel en mieux ?