Quintésens

Vous aussi payez moins d'impôts !

  • 50 millions d'euros

    d'impôts économisés par nos clients

  • 35 000 bilans

    patrimoniaux réalisés

  • 250 conseillers

    en gestion de patrimoine partout en France

Les champions de la croissance
0805 69 12 50

Numéro vert

Faites une
simulation

Comment s’y prendre pour défiscaliser ?

La défiscalisation permet au contribuable de réduire le montant de ses impôts grâce à différents dispositifs légaux. Comment choisir le bon dispositif ? Quelle réduction d’impôt espérer ? Toutes les clés pour comprendre la défiscalisation en France avec Quintesens.

Qui peut défiscaliser ?

Les dispositifs de défiscalisation ne sont pas réservés aux contribuables aux revenus importants. Ils deviennent intéressants pour toute personne résidant en France et payant chaque année l’impôt sur le revenu d’un montant d’environ 2 000 €. 

Quels critères prendre en compte pour bien défiscaliser ? 

Au moment de choisir le dispositif de défiscalisation, il faut prendre en compte certains critères.

- La défiscalisation : une question d’âge ?

L’âge du contribuable joue un rôle important dans le choix du dispositif de défiscalisation. Un jeune contribuable célibataire est susceptible de se marier et d’avoir des enfants. Il aura donc besoin d’argent à disposition. Dans ce cas, il vaut mieux privilégier des placements et investissements à court ou moyen terme. Il en va de même pour les personnes retraitées qui vont plutôt se tourner vers ce type de dispositifs. Un couple marié avec des enfants est en général plus stable et peut donc opter pour des placements à plus long terme.

- Bien choisir selon ses revenus 

Si la défiscalisation n’est pas réservée aux grandes richesses, les différents dispositifs ne sont pas adaptés à toutes les bourses. Le dispositif Pinel, par exemple, est plus accessible pour les foyers fiscaux dont les impôts s’élèvent à 2 500 € minimum, tandis que certains placements comme l’assurance-vie peuvent être aisément souscrits par tous.

À lire aussi : Défiscaliser : comment, pourquoi, pour qui ?

Pourquoi défiscaliser ?

Outre la réduction d’impôt, la défiscalisation a bien des avantages pour les contribuables. 

- Se constituer un patrimoine immobilier

La défiscalisation permet au contribuable d’accéder à la propriété immobilière en n’investissant qu’une partie de son argent dans le projet. En France, l’investissement dans la « pierre » est l’un des placements les plus sûrs surtout s’il est bien pensé en amont : choix de l’emplacement, qualité du bien, plus-value éventuelle. 

- Prévoir sa retraite

Investir dans un bien immobilier ou placer intelligemment de l’argent dans des dispositifs de défiscalisation, sont des moyens efficaces d’anticiper l’arrivée de la retraite. Les contribuables prévoyants peuvent ainsi bénéficier d’un complément d’argent, en plus de leur pension.

- Transmettre un héritage

Un contrat d’assurance-vie, un investissement immobilier locatif ou tout autre placement de défiscalisation sont autant de moyens de constituer un héritage rentable qui sera ensuite transmis à ses proches. 

À lire aussi : Comment transmettre son patrimoine de son vivant ?

Pour plus d’informations, contactez sans engagement un conseiller

Défiscalisation immobilière : investir dans la pierre

La défiscalisation immobilière vise à encourager la circulation et la rénovation des biens immobiliers sur le marché, grâce à différents dispositifs attractifs.

- Loi Pinel

Ce dispositif permet de profiter d’une réduction d’impôt pour l’achat d’un bien immobilier neuf destiné à la location pendant minimum 6 ans et jusqu’à 12 ans. Cette réduction peut atteindre jusqu’à 63 000 € maximum selon le prix du bien immobilier acheté.

À lire aussi : Comprendre la loi Pinel [Infographie]

- Location Meublée Professionnelle (LMP)

Si le statut LMP dépend du régime micro-BIC, alors le contribuable bénéficie d'un abattement forfaitaire de 50 %. S'il dépend du régime réel, les charges liées aux recettes locatives sont déduites de l'imposition. En plus, les amortissements sur les recettes ne sont pas imposables, et une exonération totale des plus-values immobilières est possible si les recettes locatives ne dépassent pas 90 000 € par an.

- Location Meublée Non Professionnelle (LMNP)

Tout comme le statut LMP, le contribuable bénéficie d’un abattement de 50 % si le statut LMNP dépend d’un régime micro-BIC. S’il choisit le régime réel, toutes les charges ainsi que les amortissements sont également déduits des impôts.

À lire aussi : LMP, LMNP : quelles différences ?

- Loi Censi-Bouvard

Ce dispositif permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu de 11 % du montant hors taxes de l’investissement réalisé, sur une période de 9 ans à condition d’investir dans une résidence de service. En choisissant ce dispositif, il est également possible de récupérer la TVA à 20 % du logement.

- Loi Monuments Historiques

Cette loi permet aux propriétaires de bâtiments jugés historiques de réaliser des travaux de rénovation sur des biens immobiliers classés. Ces travaux sont déduits de l’impôt sur le revenu tout comme les intérêts d’emprunt liés à l’acquisition du bien. Il n’existe à ce jour aucun plafond maximum du montant des travaux.

- Loi Malraux

Une réduction d’impôt sur le montant des travaux de rénovation d’un bien ancien à hauteur de 30 % ou de 22 % si le bien se situe dans un « Site Patrimonial Remarquable » avec PSMV ou PVAP. Le plafond des travaux pris en compte dans le calcul est de 400 000 € sur 4 ans.

À lire aussi : Comprendre la défiscalisation immobilière

Des placements financiers pour défiscaliser efficacement

Outre l’investissement immobilier, il existe d’autres placements financiers permettant de profiter de réduction d’impôt sur le revenu

- L’assurance-vie : le placement préféré des Français

La fiscalité avantageuse de l’assurance-vie fait de ce placement, le plus connu mais aussi le plus apprécié des Français. Parmi les différents avantages de l’assurance-vie, une exonération d’impôt des produits et des intérêts capitalisés au contrat tout comme des rachats et des retraits réalisés au bout de 8 ans de souscription. En cas de succession, la donation est non taxée et ne donne pas lieu à des droits de donation, si le montant légué ne dépasse pas 152 500 €.

À lire aussi : Assurance-vie 2018 : comment optimiser son patrimoine ?

- Investir dans l’innovation et les entreprises 

En plaçant de l’argent dans les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI), il est possible de profiter d’une réduction de 18 % de la somme investie jusqu’à 12 000 €. Selon un même principe, bénéficiez de 18 % de remise en investissant dans les PME.

- Investir dans les Produits d’Épargne Retraite Populaire (PERP)

En plus de constituer un complément de revenus disponible à la retraite, les titulaires d’un PERP bénéficient d’une déduction des cotisations versées à hauteur de 10 % des revenus professionnels ou du plafond de la sécurité sociale. Les cotisations ne sont donc pas imposables.

- Investir dans les Sofica

Ces sociétés de financement sont spécialisées dans les productions cinématographiques et audiovisuelles. En achetant des parts de Sofica, il est possible de profiter d’une réduction d’impôt de 30 % minimum. Ces réductions peuvent aller jusqu’à 48 % selon les cas.

À lire aussi : Défiscaliser efficacement : les clés pour 2018
 

Quintesens vous conseille et vous accompagne 
Le Groupe Quintesens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe pour nous faire part de vos projets en toute confiance.

Retour

Dans la même catégorie

Déficit foncier en 2018 : qu’en est-il pour cette année ?

Loi Girardin : les plafonds pour 2018

Défiscalisation Girardin : le dispositif en questions

Location d'une chambre dans son appartement ou sa maison : qu'en est-il de la fiscalité ?

Qu’est-ce que le statut LMNP ?

Défiscalisation 2018 : quels investissements immobiliers réaliser ?

Investissement locatif dans le neuf : que faire lorsque la période de défiscalisation immobilière est finie ?

Investissement immobilier : les dispositifs de défiscalisation

Quelle fiscalité est appliquée lors de la revente d’un bien en résidence service ?

Investir dans une résidence services : mode d'emploi pour une défiscalisation optimale

Défiscaliser efficacement : les clés pour 2018

Quel est le rôle du conseiller en défiscalisation Quintesens ?

Comprendre la défiscalisation immobilière

Investir dans l’immobilier en Europe : conseils à suivre

Pourquoi investir dans l'immobilier ?

Investissement immobilier : s’endetter et profiter des taux bas, une bonne idée ?

LMP, LMNP : quelles différences ?

Qu'est-ce que le démembrement de propriété ?

Arnaques à la défiscalisation immobilière : comment les éviter ?

Défiscaliser avec le dispositif « Borloo ancien »

Quels sont les avantages et inconvénients du statut de LMNP ?

Loueur meublé professionnel : avantages et inconvénients

Loueur en meublé professionnel et non professionnel : à quoi correspondent ces statuts ?

Défiscaliser : comment, pourquoi, pour qui ?

À la Une

Quintésens passe à la télé !

Interview Julien Joubert, émission Capital - Gérez vos finances

Quintésens, partenaire exclusif des CCI en gestion de patrimoine

Faites confiance à un champion !

Quintésens : Champion de la croissance 2018 !

Vers une loi Pinel en mieux ?