Faites une
simulation

Comment transmettre son patrimoine de son vivant ?

La transmission d’un patrimoine, via la donation de son vivant, ne s’improvise pas. Chaque donateur doit se renseigner au préalable afin de savoir dans quelles conditions il est autorisé à engager une telle démarche. Zoom sur trois solutions pour transmettre son patrimoine de son vivant ainsi que quelques conseils utiles pour mener son projet à bien.

Transmission du patrimoine de son vivant : 3 alternatives

Quelques précautions concernant la transmission du patrimoine

Certains éléments doivent impérativement être pris en compte lorsque l’on souhaite transmettre son patrimoine. Avant toute chose, il est primordial de réaliser un bilan patrimonial avec l’aide d’un professionnel afin d’en connaître son étendue. Autres aspects importants :

  • En cas de transmission de son vivant, le donateur doit veiller à ce que sa qualité de vie ne se dégrade pas. Il doit pouvoir continuer à pourvoir à ses besoins ;
  • Les taxations en vigueur ;
  • La réserve héréditaire. Les héritiers réservataires ne doivent en aucun cas être lésés lors de la succession. Une fraction du patrimoine leur revient. Il s’agit dont de réfléchir avec attention au patrimoine transmis.

À lire aussi : Faire un bilan patrimonial : comment et pourquoi ?

 

Quintesens vous conseille et vous accompagne

Le Groupe Quintesens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe et faites-nous part de vos projets en toute confiance.

Retour