Quintésens

Vous aussi payez moins d'impôts !

  • 50 millions d'euros

    d'impôts économisés par nos clients

  • 35 000 bilans

    patrimoniaux réalisés

  • 250 conseillers

    en gestion de patrimoine partout en France

Les champions de la croissance
0805 69 12 50

Numéro vert

Faites une
simulation

Erreur dans ma déclaration d’impôt pré-remplie : que faire ?

La déclaration pré-remplie permet de gagner du temps et facilite la tâche des contribuables. Toutefois, avant de la valider, il est impératif de vérifier votre déclaration d’impôt, une erreur pouvant s’y glisser. Zoom sur la déclaration d’impôt pré-remplie et les démarches à entreprendre en cas d’erreur.

LA déclaration pré-remplies : un outil pratique

Depuis 2006, l’administration fiscale a mis en place la déclaration pré-remplie pour les contribuables ayant déjà fait au moins une déclaration d’impôt. Ce dispositif a pour objectif d’aider les particuliers à gagner du temps lorsqu’ils effectuent leur déclaration, mais aussi de les aider à respecter le calendrier de déclaration fiscale mis en place chaque année.

Les données prises en compte dans la déclaration proviennent de plusieurs sources : Urssaf, déclaration de l’employeur, organismes de retraite, organismes tels que la Caisse d’allocations familiales ou d’Assurance maladie, etc.

Pour plus d’informations, contactez sans engagement un conseiller

DÉCLARATION PRÉ-REMPLIE : DES ERREURS RARES MAIS POSSIBLES

Les erreurs dans les déclarations pré-remplies sont très relativement rares, mais elles existent. En effet, des erreurs peuvent s’y glisser, par exemple dans le cas d’une déclaration tardive ou erronée des organismes ou de l’employeur, en cas de retard dans le traitement des informations, etc.

Avant de valider votre déclaration, il est nécessaire de vérifier le montant global des revenus pris en compte, à commencer par les revenus déclarés par votre employeur.
Parmi les autres éléments à contrôler figurent notamment :

- Les indemnités journalières perçues au titre d’un arrêt maladie (il arrive qu’elles soient comptabilisées deux fois) ;

- La prise en compte des abattements dont vous bénéficiez éventuellement, en raison de votre profession ou statut. Les apprentis ou encore les journalistes en bénéficient par exemple et il arrive que cela ne soit pas pris en considération dans le calcul des revenus. 

Les revenus de la déclaration pré-remplie ne prennent également pas en compte : les éventuels revenus fonciers, les plus-values, les dons faits aux associations, les pensions alimentaires versées ou reçues ainsi que les revenus non salariaux comme ceux des commerçants, professions salariales ou des entrepreneurs individuels.
En marge des revenus, n’oubliez pas de jeter un œil aux informations relatives à votre état civil et à votre statut. Noms et prénoms, mariage ou divorce, conclusion ou dissolution de Pacs : n’oubliez rien !

À lire aussi : Dernière ligne pour modifier sa déclaration d'impôts

Communiquer une déclaration d’impôt mal remplie à l’administration fiscale n’est pas sans conséquence. Cela peut vous amener à payer un impôt trop élevé ou à l’inverse à recevoir un rappel de la part de l’administration fiscale pour fausse déclaration.

À lire aussi : Remplir la déclaration d'impôts 2018 : à qui demander de l'aide ?

Bon à savoir

Dans les cas de fraude volontaire et avérée, les contribuables s’exposent à une lourde amende voire à une peine d’emprisonnement.

Comment corriger ma déclaration d’impôt pré-remplie ?

Si vous vous rendez compte que votre déclaration est erronée, deux solutions s’offrent à vous :

- Si vous avez opté pour la déclaration papier : imprimez un nouveau formulaire et remplissez-le à nouveau avec les bonnes informations. Renvoyez-le ensuite au centre des impôts dont vous dépendez et en première page indiquez la mention suivante : « DÉCLARATION RECTIFICATIVE, ANNULE ET REMPLACE » ;

 - Si vous déclarez vos revenus en ligne : vous pouvez modifier votre déclaration jusqu’à la date limite de déclaration des impôts. Si le délai est dépassé, vous pouvez recourir au service de télécorrection, généralement accessible à partir du mois d’août et jusqu’au mois de novembre. Au-delà de ce délai, vous devrez effectuer une réclamation en ligne auprès de l’administration fiscale.

Si les corrections sont acceptées, vous devriez recevoir par la suite un avis d’imposition corrigé avec une majoration ou une diminution des revenus pris en compte. Le montant de l’impôt à payer est également adapté.

En cas de question sur la déclaration de vos revenus, notamment sur la fiscalité liée à certains types de revenus, n’hésitez pas à demander conseil à un expert.

À lire aussi : Impôts 2018 : calendrier des échéances fiscales à respecter pour les particuliers

 

Quintesens vous conseille et vous accompagne

Le Groupe Quintesens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe et faites-nous part de vos projets en toute confiance. 

Retour

Dans la même catégorie

Déclaration de revenus : les astuces à connaître pour payer moins

Impôt sur la fortune immobilière (IFI) : ce qu’il faut savoir

Remplir sa déclaration de revenus 2018 : ce qu'il faut savoir

Imposition : le prélèvement à la source pour 2019 et ses impacts pour 2018

Remplir la déclaration d'impôts 2018 : à qui demander de l'aide ?

Le prélèvement à la source arrive en 2019

Impôts 2018 : calendrier des échéances fiscales à respecter pour les particuliers

Exonération de la CSG en 2018 : qui peut en bénéficier ?

Zoom sur un statut fiscal particulier : le groupement foncier viticole

Nouvelles mesures fiscales en 2018 : qu’est-ce qui change ?

Dernière ligne droite pour modifier sa déclaration d’impôts

Comprendre la notion de foyer fiscal

Échéances fiscales 2017 : le calendrier de cette fin d’année

Déduction, réduction ou crédit : ces termes sur les impôts qu’on ne différencie pas toujours

Payer 0€ d'impôts en 2018 ? C'est encore possible !

Comment déclarer ses revenus locatifs ?

Paiement de l’impôt sur le revenu 2017 : RIB obligatoire !

Comment payer moins d'impôt sur le revenu quand on habite en Pays de Savoie ?

Zoom sur l'IFI : impôt sur la fortune immobilière qui va remplacer l’ISF en 2018

Qu’est-ce que le prélèvement à la source ?

Exonération totale ou partielle de l’ISF : dans quels cas est-ce possible ?

Comment remplir sa déclaration d’impôt 2017 ? Le point étape par étape

Imposition 2017 : les échéances fiscales à prévoir

Le calendrier fiscal 2017 : les échéances à ne pas rater

Prélèvement à la source : la réforme aura-t-elle lieu ?

Réduire ses impôts en 2017 : dernière ligne droite !

Payer moins d'impôts en 2017 : c'est le moment d'y penser !

Comprendre mon avis d'imposition 2016 : comment lire sa feuille ?

Calendrier fiscal 2016 : les échéances de la rentrée

Déclaration d’impôt 2016 : les erreurs à ne pas commettre

Comment déclarer ses revenus de placements ?

Impôt sur le revenu 2016 : le calendrier des déclarations par région

Réduire ses impôts en aidant ses parents : comment faire ?

Impôts : comment remplir sa déclaration de revenus 2016 ?

Réduction d’impôts : quel dispositif choisir ?

Comment payer ses impôts sur le revenu ?

TVA & IMPOTS

À la Une

Quintésens passe à la télé !

Interview Julien Joubert, émission Capital - Gérez vos finances

Quintésens, partenaire exclusif des CCI en gestion de patrimoine

Faites confiance à un champion !

Quintésens : Champion de la croissance 2018 !

Vers une loi Pinel en mieux ?