Faites une
simulation

Financer des films, une solution plus rentable pour défiscaliser

Créées en 1985, les Sociétés pour le Financement de l’Industrie du Cinéma et de l’Audiovisuel (SOFICA) collectent des fonds privés destinés à la production d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles. Les particuliers y voient un placement rentable et défiscalisé. Comment ça marche ?

Investir dans le cinéma : comment faire ?

Les SOFICA participent au financement du cinéma et de l’audiovisuel à hauteur de 63 millions d’euros chaque année. Depuis 1985, un tiers de la production française a pu voir le jour grâce à ce type d’investissements.

Les SOFICA : comment ça marche ?

Les SOFICA ont permis de produire de nombreuses œuvres au cours des 30 dernières années, œuvres qui ont eu un succès important pour certaines. Le retour sur investissement pour les particuliers n’est pourtant pas immédiat puisqu’il faut attendre la liquidation de la SOFICA pour en profiter. Ce temps d’attente varie entre 5 et 10 ans. La somme récupérée dépendra du succès de l’œuvre, mais l’intérêt principal des SOFICA pour les particuliers est la défiscalisation qui en découle.

SOFICA et défiscalisation

Si le retour sur investissement d’une SOFICA prend du temps et représente entre 70 % et 90 % de la somme investie au préalable, il s’agit d’un placement rentable, d’autant que la défiscalisation a été revue à la hausse en octobre 2016.

La rentabilité d’un placement dans une SOFICA se mesure principalement par rapport au montant de la défiscalisation dont le souscripteur profite. Elle oscille donc entre 0 et 7 % de rentabilité. Jusqu’à fin 2016, un investissement dans une SOFICA bénéficiait d’une réduction d’impôt de 36 %, effective dès l’année suivant le placement. En 2017, la réduction a été réévaluée et s’élève désormais à 48 %. Une défiscalisation plutôt alléchante.

À noter cependant qu’il existe un plafond de défiscalisation à ne pas dépasser. Avec la réévaluation de la réduction d’impôt, le plafond passe donc de 6 480 € à 8 640 €. Le but de cette hausse est d’encourager les souscripteurs et de continuer à soutenir le secteur du cinéma et de l’audiovisuel.

À lire aussi : Réduction d’impôts : quel dispositif choisir ?

Qui peut souscrire à une SOFICA ?

Tout le monde peut souscrire à une SOFICA, à condition de respecter certains critères. La défiscalisation s’obtient lors de la déclaration de revenu annuel.

Comment souscrire à une SOFICA ?

Si la souscription à une SOFICA est ouverte à tout le monde, il faut investir un certain montant. La somme à verser doit être comprise entre 5 000 € et 18 000 €. Une plateforme de courtage ou une banque va se charger de placer l’argent dans une SOFICA, selon un calendrier spécifique. L’investissement auprès d’une SOFICA s’effectue à partir d’octobre et pendant quelques semaines, seulement.

Comment déclarer un placement SOFICA ?

Pour déclarer un investissement SOFICA, il suffit de renseigner le montant investi lors de la déclaration de revenus et de joindre l’attestation de souscription fournie par la SOFICA. La réduction d’impôt sera donc de 48 % de la somme investie en respectant le plafond de remboursement maximum de 8 640 €.

À lire aussi : Imposition 2017 : les échéances fiscales à prévoir

 

Quintesens vous conseille et vous accompagne

Le Groupe Quintesens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe et faites-nous part de vos projets en toute confiance. 

Retour

Dans la même catégorie

L'entraide familiale : la première des aides financières

Avoir plusieurs contrats d’assurance-vie : quel intérêt ?

Décès du souscripteur d’une assurance-vie : à qui revient le contrat ?

Qu’est-ce qu’un contrat de capitalisation ?

Ouverture de 4 nouvelles agences régionales Quintésens

Comment savoir si l’on est bénéficiaire d’une assurance-vie ?

Comprendre sa retraite : le lexique

Exonération totale ou partielle de l’ISF : dans quels cas est-ce possible ?

Comment transmettre son patrimoine de son vivant ?

Loi Sapin 2 et assurance-vie en 2017 : quelles conséquences ?

Gérer son patrimoine financier et immobilier en tant qu'expatrié ou futur expatrié

Ingénierie patrimoniale : quel intérêt ?

Retraite et présidentielle 2017 : quelle est la position des candidats ?

Remplir sa déclaration d’impôt 2017 étape par étape

Quelle place pour l'assurance-vie dans le programme des présidentiables 2017 ?

Investir dans l'art : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Pourquoi investir dans l'immobilier ?

Bénéficiaire d'une assurance-vie: peut-il changer au cours du contrat ?

Décès du bénéficiaire d’une assurance-vie 

Préparer sa succession dès le départ à la retraite, une solution pour limiter les droits de succession

Investissement locatif : le palmarès des villes où il faut investir

Peut-on résilier un contrat d’assurance-vie ?

Le contrat d’assurance-vie « capital-investissement »

Placement à long terme : les solutions les plus sûres en 2017

Comment préparer sa retraite, et pourquoi ?

Quels sont les types de frais liés à un contrat d’assurance-vie ?

Comment optimiser son investissement immobilier en résidences services ?

Investissement immobilier : s’endetter et profiter des taux bas, une bonne idée ?

Loi finances 2017 : les mesures fiscales à prévoir

LMP, LMNP : quelles différences ?

Qu'est-ce que le démembrement de propriété ?

Faut-il déclarer son assurance-vie au notaire lors d’une succession ?

Choisir son contrat d’assurance-vie : à quoi faut-il faire attention ?

Le bilan patrimonial pour gérer ses ressources

Préparer sa retraite : les pièges et erreurs à éviter

Assurance-vie dans le couple : comment en faire bon usage ?

Les taux bas, une opportunité à ne pas manquer pour investir

Arnaques à la défiscalisation immobilière : comment les éviter ?

Améliorer sa retraite grâce à l’immobilier : quelles solutions ?

Quels sont les meilleurs placements sur le long terme ?

Assurance-vie : comment obtenir le versement du capital

Protéger son conjoint avec une assurance-vie : nos conseils

Cumulez taux bas de crédit immobilier et PTZ pour votre investissement

Assurance-vie : les fausses idées reçues

Investissement immobilier : le meilleur moyen pour préparer sa retraite ?

Assurance-vie VS assurance-décès : deux contrats souvent confondus

Taux d’intérêt au plus bas : profitez-en pour investir dans l’immobilier !

Investir dans l’immobilier locatif pour préparer sa retraite

Pourquoi l’assurance-vie est le placement préféré des Français ?

La rente viagère : un moyen de compléter sa pension retraite

Patrimoine immobilier, professionnel ou financier : quelles sont les différences ?

Défiscaliser avec le dispositif « Borloo ancien »

Zoom sur la SCI, l’outil idéal pour la gestion de patrimoine

L’assurance vie : un dispositif phare pour vos projets patrimoniaux

Quels sont les avantages et inconvénients du statut de LMNP ?

Gérer son patrimoine : seul ou avec l’aide d’un professionnel ?

Retraite des travailleurs non salariés : comment la préparer ?

Loueur meublé professionnel : avantages et inconvénients

Se constituer un patrimoine : les questions clés pour définir ses objectifs

Loueur en meublé professionnel et non professionnel : à quoi correspondent ces statuts ?

Préparer sa retraite : que faire ? À quel âge ?

Gestion de patrimoine : à qui confier la gestion de ses biens ?

Contrat PERP : 10 questions pour mieux comprendre

Pourquoi se constituer un patrimoine ?

Quels placements pour financer sa retraite ?

Quelles échéances fiscales en 2016 ?

Défiscaliser : comment, pourquoi, pour qui ?

Faire un bilan patrimonial : comment et pourquoi ?

FISCALITÉ 2015

NOUVELLE EXONÉRATION

HEURES SUPPLÉMENTAIRES

TVA

RÉFORME DES PLUS-VALUES

Assurance Vie

À la Une

Ouverture de 4 nouvelles agences régionales Quintésens

Groupe Quintésens, « Champion de la croissance 2017 – Les Echos »

Comment remplir sa déclaration d’impôt 2016 ?

Réduction d’impôts : quel dispositif choisir ?