Faites une
simulation

FISCALITÉ 2015

Vers une suppression de la première tranche de l’impôt sur le revenu en 2015

 

Le Premier Ministre est revenu sur sa déclaration de politique générale approuvée le 16 septembre 2014 par les députés et a annoncé que la première tranche de l’IR, celle à 5,5%, pourrait être supprimée par la prochaine loi de finances pour 2015

 

Il a rappelé que 4 millions de français avait dès cette rentrée bénéficié d’une baisse d’impôt et 2 millions d’entre eux étaient sortis de l’impôt. Cette mesure concerne les personnes dont le revenu va jusqu’à 1,1 fois le Smic.

 

 

Rappel des conditions de la nouvelle réduction d’impôt:
 

  • La réduction d’impôt s’élève au maximum à 350 € pour une personne seule (célibataire, divorcée ou veuve) et à 700 € pour un couple (marié ou pacsé). Son montant varie en fonction du revenu fiscal de référence et du nombre de parts indiqués sur l’avis d’impôt.

 

Pour en bénéficier à taux plein, le montant du revenu fiscal de référence doit être inférieur à 13 795 € pour une personne seule (ce qui correspond au montant imposable d’un salaire de 1,1 fois le SMIC) et à 27 590 € pour un couple (soit un revenu imposable de 2,2 fois le SMIC). Au-delà de ces chiffres, la réduction d’impôt diminue en fonction du montant du revenu fiscal de référence et ne s’applique plus lorsque celui-ci est supérieur à 14 144 € pour une personne seule (28 289 € pour un couple). Ces limites sont majorées de 3 536 € pour chaque demi-part supplémentaire.

 

Le premier ministre a indique que le gouvernement allait poursuivre ce mouvement puisque « 6 millions de français en 2015 vont connaitre une baisse de une baisse de l’impôt sur le revenu ». « On a atteint un niveau de prélèvement dans notre pays qui est insupportable ».

En pratique la première tranche du barème de l’impôt sur le revenu pourrait être supprimée. Il s’agit de la tranche à 5,5% correspondant à la fraction de revenus par part fiscal comprises entre 6011 € et 11991 €.

 

« Cela fait partie des propositions que nous soumettrons au parlement et donc l’impôt sera allegé pour plus de 6 millions de ménages soit 1/3 des contribuables imposés » a souligné Manuel Valls.

 

Exemple:

  • Pour un retraité percevant 1400 € de pension mensuelle cela représentera 200 € d’impôt sur le revenu en moins.

 

  • Pour un couple de salariés avec 2 enfants gagnant 4200 € à 2 cette mesure leur permettra de bénéficier de plus de 1.100 € de baisse d’impôt sur le revenu.

Retour

Dans la même catégorie

Contrat d’assurance-vie en déshérence : qu’est-ce que c’est ?

Comment choisir une assurance emprunteur ?

Plan d’épargne retraite : le PEPP, un placement européen à venir

Contrat d’assurance-vie, contrat de capitalisation : quelles différences ?

Donation : qu’est-ce que le droit de retour ?

Droits à la retraite : comment les calculer en ligne ?

L'entraide familiale : la première des aides financières

Avoir plusieurs contrats d’assurance-vie : quel intérêt ?

Financer des films, une solution plus rentable pour défiscaliser

Décès du souscripteur d’une assurance-vie : à qui revient le contrat ?

Qu’est-ce qu’un contrat de capitalisation ?

Ouverture de 4 nouvelles agences régionales Quintésens

Comment savoir si l’on est bénéficiaire d’une assurance-vie ?

Comprendre sa retraite : le lexique

Loi Sapin 2 et assurance-vie en 2017 : quelles conséquences ?

Retraite et présidentielle 2017 : quelle est la position des candidats ?

Quelle place pour l'assurance-vie dans le programme des présidentiables 2017 ?

Investir dans l'art : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Bénéficiaire d'une assurance-vie: peut-il changer au cours du contrat ?

Décès du bénéficiaire d’une assurance-vie 

Préparer sa succession dès le départ à la retraite, une solution pour limiter les droits de succession

Peut-on résilier un contrat d’assurance-vie ?

Le contrat d’assurance-vie « capital-investissement »

Placement à long terme : les solutions les plus sûres en 2017

Comment préparer sa retraite, et pourquoi ?

Quels sont les types de frais liés à un contrat d’assurance-vie ?

Comment optimiser son investissement immobilier en résidences services ?

Loi finances 2017 : les mesures fiscales à prévoir

Faut-il déclarer son assurance-vie au notaire lors d’une succession ?

Choisir son contrat d’assurance-vie : à quoi faut-il faire attention ?

Préparer sa retraite : les pièges et erreurs à éviter

Assurance-vie dans le couple : comment en faire bon usage ?

Les taux bas, une opportunité à ne pas manquer pour investir

Améliorer sa retraite grâce à l’immobilier : quelles solutions ?

Quels sont les meilleurs placements sur le long terme ?

Assurance-vie : comment obtenir le versement du capital

Protéger son conjoint avec une assurance-vie : nos conseils

Assurance-vie : les fausses idées reçues

Investissement immobilier : le meilleur moyen pour préparer sa retraite ?

Assurance-vie VS assurance-décès : deux contrats souvent confondus

Investir dans l’immobilier locatif pour préparer sa retraite

Pourquoi l’assurance-vie est le placement préféré des Français ?

La rente viagère : un moyen de compléter sa pension retraite

L’assurance vie : un dispositif phare pour vos projets patrimoniaux

Retraite des travailleurs non salariés : comment la préparer ?

Préparer sa retraite : que faire ? À quel âge ?

Contrat PERP : 10 questions pour mieux comprendre

Quels placements pour financer sa retraite ?

Quelles échéances fiscales en 2016 ?

NOUVELLE EXONÉRATION

HEURES SUPPLÉMENTAIRES

TVA

RÉFORME DES PLUS-VALUES

Assurance Vie

À la Une

Vers une loi Pinel en mieux ?