Quintésens

Vous aussi payez moins d'impôts !

  • 50 millions d'euros

    d'impôts économisés par nos clients

  • 35 000 bilans

    patrimoniaux réalisés

  • 250 conseillers

    en gestion de patrimoine partout en France

Les champions de la croissance
0805 69 12 50

Numéro vert

Faites une
simulation

Les différentes formes de testaments

Quels sont les types de testaments valables en France permettant d’organiser au mieux sa succession et d’exprimer ses dernières volontés ? Plusieurs possibilités existent, présentant chacune leurs avantages et inconvénients. Olographe, authentique, mystique : retrouvez en images tout ce que vous devez savoir sur les différentes formes de testaments, avec Quintésens.

Le testament olographe

Il s’agit de la forme de testament la plus simple. Le testateur doit le rédiger entièrement à la main, sur papier libre, numéroter et parapher chaque page, puis signer et dater. En revanche, il ne doit pas être taché, ni raturé ou même photocopié. Le testament olographe présente l’avantage d’être gratuit et de pouvoir être conservé à domicile. Cependant ce type de testament peut être perdu, détruit ou ne jamais être retrouvé lors du décès du testateur. De même, en cas de dispositions contraires au droit, le document peut aisément être contesté ou remis en cause.

Il est vivement conseillé de vous tourner vers un professionnel du droit afin de pallier tous risques d’annulation du testament et de le déposer chez un notaire qui pourra l’enregistrer dans le fichier central des dispositions de dernières volontés (FCDDV).

Le testament authentique

Une forme de testament extrêmement fiable car incontestable. Le testament authentique est rédigé par le notaire, sous la dictée du testateur, et en présence de deux témoins, ou d’un autre notaire. Si l’intervention du juriste rend le document authentique, sa rédaction entraîne le règlement de frais de notaire. De même, le contenu du testament ne peut pas rester à la seule connaissance du testateur.

Le testament mystique

Il s’agit de la forme de testament la plus complexe du point de vue de la procédure. Le testament est entièrement rédigé à la main par le testateur (dans les mêmes conditions que l’olographe) puis remis à un notaire dans une enveloppe fermée et cachetée, en présence de deux témoins. Ce procédé assure la discrétion des dernières volontés du testateur, leur conservation et enregistrement au FCDDV. Cependant, la conformité légale du testament ne peut être vérifiée par le notaire.

Le testament international

Il existe un autre type de testament pour les personnes résidant dans un pays étranger ou ayant des biens situés dans plusieurs pays. Le testament international est reconnu par tous les États signataires de la Convention de Washington. Il peut être manuscrit ou dactylographié dans n’importe quelle langue, y compris par une personne extérieure désignée par le testateur. Ce document est enregistré par un notaire (ou personnes habilitées à l’étranger) en présence de deux témoins.

À lire aussi : Transmission transgénérationnelle : comment ça marche ?

Quintésens vous conseille et vous accompagne

Le Groupe Quintésens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe pour nous faire part de vos projets en toute confiance.

Retour

Dans la même catégorie

Comment compenser la suppression de la taxe d’habitation ?

Comment se déroule une succession ?

L'assurance-vie, un placement qui a la cote !

Épargne salariale : après la retraite, que devient-elle ?

Clôture d’une assurance-vie : est-ce possible sans votre accord préalable ?

Grand Paris : où investir en Île-de-France ?

Transmission transgénérationnelle : comment ça marche ?

Expatriation : quelle fiscalité pour les successions ?

Vers une forte hausse de la taxe foncière pour les propriétaires ?

Comprendre l’assurance-vie en image

Assurance-vie monosupport ou multisupport : quelles différences ?

Transmettre un patrimoine numérique à sa mort, est-ce possible ?

Faire un bilan patrimonial : suis-je concerné ?

Rachat d'assurance-vie en 2018 : quelle fiscalité ?

Comprendre le statut LMP en image

Comment préparer sa retraite financièrement ? Les questions à se poser

SCI ou indivision : comment choisir ?

Qu’est-ce qu’un usufruitier ?

Qui hérite d'une personne non-mariée et sans enfant ?

Comment retrouver un testament ? Zoom sur le FCDDV

Peut-on favoriser un de ses héritiers ?

Qu’est-ce que la gestion flexible ?

Assurance décès : les 4 pièges à éviter

Comment investir son patrimoine quand on est jeune actif ?

Le pacte Dutreil : transmettre l'entreprise familiale gratuitement en limitant son imposition

Investir dans l'immobilier locatif : les pièges à éviter

Assurance-vie 2018 : comment optimiser son patrimoine ?

Patrimoine : quels placements privilégier en 2018 ?

PERP et assurance-vie : quelles différences ?

PFU ou prélèvement forfaitaire unique : quels changements pour la fiscalité du patrimoine ?

Comment bien rédiger la clause bénéficiaire d’un contrat d’assurance-vie ?

Quels sont les avantages de confier la gestion de son patrimoine à un professionnel ?

Comment faire hériter ses neveux et nièces ?

Succession au sein d'une famille recomposée : quelles possibilités ?

Réduire ses impôts et son niveau d’imposition : l'approche des conseillers Quintesens

Créer une SCI : comment bien rédiger son objet social ?

Location meublée occasionnelle : le régime fiscal évolue

Comment transmettre son patrimoine de son vivant ?

Gérer son patrimoine financier et immobilier en tant qu'expatrié ou futur expatrié

Qu’est-ce que l’ingénierie patrimoniale ?

Investissement locatif : le palmarès des villes où il faut investir

Le bilan patrimonial pour gérer ses ressources

Cumulez taux bas de crédit immobilier et PTZ pour votre investissement

Taux d’intérêt au plus bas : profitez-en pour investir dans l’immobilier !

Quels sont les différents types de patrimoine ?

Zoom sur la SCI, l’outil idéal pour la gestion de patrimoine

Gérer son patrimoine : seul ou avec l’aide d’un professionnel ?

Se constituer un patrimoine : les questions clés pour définir ses objectifs

Gestion de patrimoine : à qui confier la gestion de ses biens ?

Pourquoi se constituer un patrimoine ?

Faire un bilan patrimonial : comment et pourquoi ?

À la Une

Comment fonctionne le prélèvement à la source ?

Deuxième campagne de publicité télé et web Quintésens

Interview Julien Joubert, émission Capital - Gérez vos finances

Quintésens, partenaire exclusif des CCI en gestion de patrimoine

Faites confiance à un champion !

Quintésens : Champion de la croissance 2018 !

Vers une loi Pinel en mieux ?