Faites une
simulation

Les taux bas, une opportunité à ne pas manquer pour investir

Depuis près de neuf mois, les taux de crédit immobilier ont chuté jusqu’à atteindre un niveau historiquement bas. C’est l’occasion idéale d’investir dans l’immobilier et d’acheter un bien rentable. Comment profiter des taux bas et trouver le bon investissement ? Les conseils, avec Groupe Quintesens.

Profitez des taux bas pour l’achat de votre résidence principale

Les taux bas actuels sont l’occasion idéale pour investir dans l’immobilier, notamment pour les primo-accédants souhaitant devenir propriétaire.

Si vous êtes dans cette situation, profitez-en pour verrouiller un taux bas et acheter votre premier logement. Vous pourrez par la suite le louer pour en faire une opération d’investissement locatif dans le cas où vous souhaitez déménager ou investir dans un logement plus grand. De plus, dans le cadre de l’achat d’une première résidence principale, l’État a mis en place le PTZ immobilier (prêt à taux zéro immobilier) qui peut couvrir jusqu’à 40 % du montant de votre bien et peut être cumulé avec un crédit immobilier classique.

À lire aussi : Cumulez taux bas de crédit immobilier et PTZ pour votre investissement

Bien choisir son type d’investissement

Si les taux bas constituent une opportunité unique pour investir dans l’immobilier, il est important de faire preuve de prudence au moment de choisir votre bien et de vous assurer qu’il est rentable.

Investir dans le neuf

Le dispositif de la loi Pinel offre l’avantage de pouvoir se constituer un patrimoine immobilier et de bénéficier d’une fiscalité avantageuse. Pour en profiter, l’acheteur doit acquérir un logement neuf BBC et le louer pendant une durée minimale de 6 ans.

Il est essentiel de choisir soigneusement son bien afin de pouvoir optimiser son investissement. Il existe en effet certains produits pour lesquels le dispositif Pinel ne fonctionne pas de manière optimale, notamment :

  • Les studios : généralement, les plafonds de loyers des biens de petite surface sont bas. Une opération d’investissement locatif n’est donc pas toujours intéressante.
  • Les logements situés dans des villes en suroffre locative : dans certaines villes l’offre locative excède la demande. Les investisseurs prennent le risque de rencontrer des difficultés à louer le bien, mais également à le revendre. Dans ce type de secteur, les prix sont généralement en dessous de 1 500 €/m2.

Investir dans l’ancien rénové

Il existe plusieurs types d’investissements dans l’ancien rénové permettant de défiscaliser tels que le dispositif Malraux ou le Pinel réhabilité. La location du logement pour l’investisseur ne présente généralement aucune difficulté, car il s’agit d’habitations avec du charme et du cachet, souvent situées en centre-ville.

Toutefois, avec le coût des opérations de réhabilitation, l’achat dans l’ancien rénové peut s’avérer plus cher que le neuf. Au moment d’investir, soyez attentif au marché local notamment si vous prévoyez de revendre votre bien par la suite. À titre d’exemple, il vaut mieux acheter un bien coûteux à Paris ou à Lyon, qu’un bien moins coûteux dans une petite ville où les acheteurs seront peu nombreux et où le prix à la revente après réhabilitation sera moins intéressant.

Investir en résidence services

Il convient d’être prudent lors d’un investissement dans une résidence services. L’opération la plus sûre est généralement l’achat en résidences services destinées aux étudiants, où l’achat, la location puis la revente sont des opérations sans difficulté pour l’investisseur. Pour les autres types de résidences services (loisirs, seniors, affaires), portez une attention particulière au marché. Ce sont en effet des investissements qui portent sur des activités de niche, où le marché locatif est réduit.

À lire aussi : Arnaques à la défiscalisation immobilière : comment les éviter ?

Pour profiter des taux bas et investir dans l’immobilier, il est recommandé de faire appel à un professionnel spécialisé dans la gestion de patrimoine. Ce dernier pourra vous conseiller et vous accompagner dans l’achat d’un bien rentable. 

 

Quintesens vous conseille et vous accompagne

Le Groupe Quintesens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe et faites-nous part de vos projets en toute confiance. 

Retour

Dans la même catégorie

Percevoir sa retraite à l’étranger : comment faire ?

Souscrire une assurance-vie : les questions à se poser

Calcul des retraites : du nouveau pour certains salariés

Contrat d’assurance-vie en déshérence : qu’est-ce que c’est ?

Comment choisir une assurance emprunteur ?

Plan d’épargne retraite : le PEPP, un placement européen à venir

Contrat d’assurance-vie, contrat de capitalisation : quelles différences ?

Donation : qu’est-ce que le droit de retour ?

Droits à la retraite : comment les calculer en ligne ?

L'entraide familiale : la première des aides financières

Avoir plusieurs contrats d’assurance-vie : quel intérêt ?

Financer des films, une solution plus rentable pour défiscaliser

Décès du souscripteur d’une assurance-vie : à qui revient le contrat ?

Qu’est-ce qu’un contrat de capitalisation ?

Ouverture de 4 nouvelles agences régionales Quintésens

Comment savoir si l’on est bénéficiaire d’une assurance-vie ?

Comprendre sa retraite : le lexique

Loi Sapin 2 et assurance-vie en 2017 : quelles conséquences ?

Retraite et présidentielle 2017 : quelle est la position des candidats ?

Quelle place pour l'assurance-vie dans le programme des présidentiables 2017 ?

Investir dans l'art : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Bénéficiaire d'une assurance-vie: peut-il changer au cours du contrat ?

Décès du bénéficiaire d’une assurance-vie 

Préparer sa succession dès le départ à la retraite, une solution pour limiter les droits de succession

Peut-on résilier un contrat d’assurance-vie ?

Le contrat d’assurance-vie « capital-investissement »

Placement à long terme : les solutions les plus sûres en 2017

Comment préparer sa retraite, et pourquoi ?

Quels sont les types de frais liés à un contrat d’assurance-vie ?

Comment optimiser son investissement immobilier en résidences services ?

Loi finances 2017 : les mesures fiscales à prévoir

Faut-il déclarer son assurance-vie au notaire lors d’une succession ?

Choisir son contrat d’assurance-vie : à quoi faut-il faire attention ?

Préparer sa retraite : les pièges et erreurs à éviter

Assurance-vie dans le couple : comment en faire bon usage ?

Améliorer sa retraite grâce à l’immobilier : quelles solutions ?

Quels sont les meilleurs placements sur le long terme ?

Assurance-vie : comment obtenir le versement du capital

Protéger son conjoint avec une assurance-vie : nos conseils

Assurance-vie : les fausses idées reçues

Investissement immobilier : le meilleur moyen pour préparer sa retraite ?

Assurance-vie VS assurance-décès : deux contrats souvent confondus

Investir dans l’immobilier locatif pour préparer sa retraite

Pourquoi l’assurance-vie est le placement préféré des Français ?

La rente viagère : un moyen de compléter sa pension retraite

L’assurance vie : un dispositif phare pour vos projets patrimoniaux

Retraite des travailleurs non salariés : comment la préparer ?

Préparer sa retraite : que faire ? À quel âge ?

Contrat PERP : 10 questions pour mieux comprendre

Quels placements pour financer sa retraite ?

Quelles échéances fiscales en 2016 ?

FISCALITÉ 2015

NOUVELLE EXONÉRATION

HEURES SUPPLÉMENTAIRES

TVA

RÉFORME DES PLUS-VALUES

Assurance Vie

À la Une

Vers une loi Pinel en mieux ?