Quintésens

Vous aussi payez moins d'impôts !

  • 50 millions d'euros

    d'impôts économisés par nos clients

  • 35 000 bilans

    patrimoniaux réalisés

  • 250 conseillers

    en gestion de patrimoine partout en France

Les champions de la croissance
0805 69 12 50

Numéro vert

Faites une
simulation

Loueur en meublé professionnel et non professionnel : à quoi correspondent ces statuts ?

Le statut de loueur en meublé professionnel ou non professionnel permet d’investir ses impôts, de se constituer un patrimoine ou de préparer sa retraite. Le point avec Quintesens.

Dispositif phare pour investir ses impôts, se constituer un patrimoine ou préparer sa retraite, les statuts de loueur en meublé professionnel, lmp, ou de loueur en meublé non professionnel, lmnp, diffèrent de l’investissement classique à usage d’habitation notamment en termes de valorisation des biens, de gestion du patrimoine et de fiscalité applicable.

Dispositif de loueur en meublé, le foncier comme clé de voûte

Est considéré comme location meublée, tout local d’habitation pourvu de l’ameublement et de l’équipement nécessaires pour y vivre ; le décret du 31 juillet 2015 en dresse la liste.

Contrairement à la location nue qui est soumise au régime des revenus fonciers, la location en meublé est imposable en tant que bénéfices industriels et commerciaux, BIC, comme le sont les entrepreneurs.

Même si le fond demeure identique, investir dans la pierre, le statut de loueur doit être pensé en amont et répondre au mieux aux besoins et anticipations à moyen et long terme attendus, chacun impliquant des avantages, inconvénients et une fiscalité particulière ; points évoqués dans un prochain billet.

Ces dispositifs, qu’il s’agisse du statut en lmp ou en lmnp, permettent de :

  • Devenir propriétaire d’un patrimoine immobilier ;
  • De vous constituer un capital foncier ;
  • De générer des revenus complémentaires exonérés d’impôts ;
  • De protéger votre famille.

À lire aussi : Quels placements pour financer sa retraite ?

Le statut de loueur en meublé professionnel

L’activité de loueur en meublé professionnel peut être exercée en société ou non, sous certaines conditions.

Le statut de loueur en meublé professionnel impose que toutes les conditions suivantes soient réunies :

L’un des membres du foyer fiscal doit impérativement être inscrit au Registre des commerces et des sociétés, RCS ;
Les recettes annuelles du foyer fiscal qui résultent de l’activité, soit le montant total des loyers TTC auxquels s’ajoutent les charges, doivent être supérieures à 23 000 € sur l’année civile ;
Ces mêmes recettes doivent dépasser le montant total des autres revenus du foyer.

À lire aussi : Loueur meublé professionnel : avantages et inconvénients

Les démarches doivent être effectuées auprès du greffe du tribunal de commerce du lieu où l’activité est exercée.

À noter :

  • Certains greffes, par exemple celui de Paris, n’acceptent pas les inscriptions des loueurs stipulant qu’ils ne sont pas des commerçants. Le fisc prend cependant en compte ce refus et accepte néanmoins le statut de lmp ;
  • Le loueur est tenu à des obligations comptables qu’il est préférable de confier à un professionnel ou à un centre de gestion agréé ;
  • Les éventuels déficits sont imputés au revenu global.

À lire aussi : Réduction d’impôts : quels dispositifs choisir ?

Le statut de loueur en meublé non professionnel

Tout bailleur qui ne répondrait pas à l’ensemble des conditions requises pour le statut de loueur en meublé professionnel est considéré comme loueur en meublé non professionnel.

Tout comme le loueur professionnel, il a l’obligation de proposer un bien meublé et de déclarer les revenus issus de cette activité en tant que bénéfices industriels et commerciaux.

Ces recettes locatives doivent être inférieures à 23 000 € ou représenter moins de 50 % de ses revenus.

Avant de commencer son activité, le loueur dispose de 15 jours à date de la livraison du bien immobilier, pour se déclarer au centre des impôts dont dépend l’immeuble et choisir son mode d’imposition : un régime d’imposition au forfait ou au réel.

À lire aussi : Qu’est-ce que le statut LMNP ?

À noter :

Contrairement au lmp, les éventuels déficits ne peuvent être imputés au revenu global. Ils le sont uniquement aux revenus de même type.

À lire aussi : Comment bien remplir sa déclaration d'impôt 2016 ?

 

Quintesens vous conseille et vous accompagne

Les dispositifs ou statuts lmp-lmnp sont complexes et nécessitent l’intervention d’un professionnel qui vous orientera selon vos besoins et attentes. Le Groupe Quintesens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe et faites-nous part de vos projets en toute confiance. 

Retour

Dans la même catégorie

Investir dans les forêts, un placement avantageux

Comment défiscaliser grâce à la loi Monuments Historiques ?

Logement loué en meublé : quelle imposition de la plus-value ?

Comment défiscaliser en achetant un logement neuf ?

Comprendre la loi Girardin pour les sociétés

Passage d’une location vide à meublée : quels avantages fiscaux ?

Déficit foncier en 2018 : qu’en est-il pour cette année ?

Loi Girardin : les plafonds pour 2018

Défiscalisation Girardin : le dispositif en questions

Location d'une chambre dans son appartement ou sa maison : qu'en est-il de la fiscalité ?

Qu’est-ce que le statut LMNP ?

Défiscalisation 2018 : quels investissements immobiliers réaliser ?

Comment s’y prendre pour défiscaliser ?

Investissement locatif dans le neuf : que faire lorsque la période de défiscalisation immobilière est finie ?

Investissement immobilier : les dispositifs de défiscalisation

Quelle fiscalité est appliquée lors de la revente d’un bien en résidence service ?

Investir dans une résidence services : mode d'emploi pour une défiscalisation optimale

Défiscaliser efficacement : les clés pour 2018

Quel est le rôle du conseiller en défiscalisation Quintesens ?

Comprendre la défiscalisation immobilière

Investir dans l’immobilier en Europe : conseils à suivre

Pourquoi investir dans l'immobilier ?

Investissement immobilier : s’endetter et profiter des taux bas, une bonne idée ?

Quelles sont les différences entre le statut LMP et le statut LMNP ?

Qu'est-ce que le démembrement de propriété ?

Arnaques à la défiscalisation immobilière : comment les éviter ?

Défiscaliser avec le dispositif « Borloo ancien »

Quels sont les avantages et inconvénients du statut de LMNP ?

Loueur meublé professionnel : avantages et inconvénients

Défiscaliser : comment, pourquoi, pour qui ?

À la Une

Comment fonctionne le prélèvement à la source ?

Deuxième campagne de publicité télé et web Quintésens

Interview Julien Joubert, émission Capital - Gérez vos finances

Quintésens, partenaire exclusif des CCI en gestion de patrimoine

Faites confiance à un champion !

Quintésens : Champion de la croissance 2018 !

Vers une loi Pinel en mieux ?