Faites une
simulation

Loueur en meublé professionnel et non professionnel : à quoi correspondent ces statuts ?

Le statut de loueur en meublé professionnel ou non professionnel permet d’investir ses impôts, de se constituer un patrimoine ou de préparer sa retraite. Le point avec Quintesens.

Dispositif phare pour investir ses impôts, se constituer un patrimoine ou préparer sa retraite, les statuts de loueur en meublé professionnel, lmp, ou de loueur en meublé non professionnel, lmnp, diffèrent de l’investissement classique à usage d’habitation notamment en termes de valorisation des biens, de gestion du patrimoine et de fiscalité applicable.

Dispositif de loueur en meublé, le foncier comme clé de voûte

Est considéré comme location meublée, tout local d’habitation pourvu de l’ameublement et de l’équipement nécessaires pour y vivre ; le décret du 31 juillet 2015 en dresse la liste.

Contrairement à la location nue qui est soumise au régime des revenus fonciers, la location en meublé est imposable en tant que bénéfices industriels et commerciaux, BIC, comme le sont les entrepreneurs.

Même si le fond demeure identique, investir dans la pierre, le statut de loueur doit être pensé en amont et répondre au mieux aux besoins et anticipations à moyen et long terme attendus, chacun impliquant des avantages, inconvénients et une fiscalité particulière ; points évoqués dans un prochain billet.

Ces dispositifs, qu’il s’agisse du statut en lmp ou en lmnp, permettent de :

  • Devenir propriétaire d’un patrimoine immobilier ;
  • De vous constituer un capital foncier ;
  • De générer des revenus complémentaires exonérés d’impôts ;
  • De protéger votre famille.

À lire aussi : Quels placements pour financer sa retraite ?

Le statut de loueur en meublé professionnel

L’activité de loueur en meublé professionnel peut être exercée en société ou non, sous certaines conditions.

Le statut de loueur en meublé professionnel impose que toutes les conditions suivantes soient réunies :

L’un des membres du foyer fiscal doit impérativement être inscrit au Registre des commerces et des sociétés, RCS ;
Les recettes annuelles du foyer fiscal qui résultent de l’activité, soit le montant total des loyers TTC auxquels s’ajoutent les charges, doivent être supérieures à 23 000 € sur l’année civile ;
Ces mêmes recettes doivent dépasser le montant total des autres revenus du foyer.

À lire aussi : Loueur meublé professionnel : avantages et inconvénients

Les démarches doivent être effectuées auprès du greffe du tribunal de commerce du lieu où l’activité est exercée.

À noter :

  • Certains greffes, par exemple celui de Paris, n’acceptent pas les inscriptions des loueurs stipulant qu’ils ne sont pas des commerçants. Le fisc prend cependant en compte ce refus et accepte néanmoins le statut de lmp ;
  • Le loueur est tenu à des obligations comptables qu’il est préférable de confier à un professionnel ou à un centre de gestion agréé ;
  • Les éventuels déficits sont imputés au revenu global.

À lire aussi : Réduction d’impôts : quels dispositifs choisir ?

Le statut de loueur en meublé non professionnel

Tout bailleur qui ne répondrait pas à l’ensemble des conditions requises pour le statut de loueur en meublé professionnel est considéré comme loueur en meublé non professionnel.

Tout comme le loueur professionnel, il a l’obligation de proposer un bien meublé et de déclarer les revenus issus de cette activité en tant que bénéfices industriels et commerciaux.

Ces recettes locatives doivent être inférieures à 23 000 € ou représenter moins de 50 % de ses revenus.

Avant de commencer son activité, le loueur dispose de 15 jours à date de la livraison du bien immobilier, pour se déclarer au centre des impôts dont dépend l’immeuble et choisir son mode d’imposition : un régime d’imposition au forfait ou au réel.

À noter :

Contrairement au lmp, les éventuels déficits ne peuvent être imputés au revenu global. Ils le sont uniquement aux revenus de même type.

À lire aussi : Comment bien remplir sa déclaration d'impôt 2016 ?

Quintesens vous conseille et vous accompagne

Les dispositifs ou statuts lmp-lmnp sont complexes et nécessitent l’intervention d’un professionnel qui vous orientera selon vos besoins et attentes. Le Groupe Quintesens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe et faites-nous part de vos projets en toute confiance. 

Retour

Dans la même catégorie

Contrat d’assurance-vie, contrat de capitalisation : quelles différences ?

Donation : qu’est-ce que le droit de retour ?

Droits à la retraite : comment les calculer en ligne ?

Comment payer moins d'impôt sur le revenu quand on habite en Pays de Savoie ?

L'entraide familiale : la première des aides financières

Avoir plusieurs contrats d’assurance-vie : quel intérêt ?

Financer des films, une solution plus rentable pour défiscaliser

Décès du souscripteur d’une assurance-vie : à qui revient le contrat ?

Qu’est-ce qu’un contrat de capitalisation ?

Ouverture de 4 nouvelles agences régionales Quintésens

Comment savoir si l’on est bénéficiaire d’une assurance-vie ?

Comprendre sa retraite : le lexique

Exonération totale ou partielle de l’ISF : dans quels cas est-ce possible ?

Comment transmettre son patrimoine de son vivant ?

Loi Sapin 2 et assurance-vie en 2017 : quelles conséquences ?

Gérer son patrimoine financier et immobilier en tant qu'expatrié ou futur expatrié

Ingénierie patrimoniale : quel intérêt ?

Retraite et présidentielle 2017 : quelle est la position des candidats ?

Remplir sa déclaration d’impôt 2017 étape par étape

Quelle place pour l'assurance-vie dans le programme des présidentiables 2017 ?

Investir dans l'art : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Pourquoi investir dans l'immobilier ?

Bénéficiaire d'une assurance-vie: peut-il changer au cours du contrat ?

Décès du bénéficiaire d’une assurance-vie 

Préparer sa succession dès le départ à la retraite, une solution pour limiter les droits de succession

Investissement locatif : le palmarès des villes où il faut investir

Peut-on résilier un contrat d’assurance-vie ?

Le contrat d’assurance-vie « capital-investissement »

Placement à long terme : les solutions les plus sûres en 2017

Comment préparer sa retraite, et pourquoi ?

Quels sont les types de frais liés à un contrat d’assurance-vie ?

Comment optimiser son investissement immobilier en résidences services ?

Investissement immobilier : s’endetter et profiter des taux bas, une bonne idée ?

Loi finances 2017 : les mesures fiscales à prévoir

LMP, LMNP : quelles différences ?

Qu'est-ce que le démembrement de propriété ?

Faut-il déclarer son assurance-vie au notaire lors d’une succession ?

Choisir son contrat d’assurance-vie : à quoi faut-il faire attention ?

Le bilan patrimonial pour gérer ses ressources

Préparer sa retraite : les pièges et erreurs à éviter

Assurance-vie dans le couple : comment en faire bon usage ?

Les taux bas, une opportunité à ne pas manquer pour investir

Arnaques à la défiscalisation immobilière : comment les éviter ?

Améliorer sa retraite grâce à l’immobilier : quelles solutions ?

Quels sont les meilleurs placements sur le long terme ?

Assurance-vie : comment obtenir le versement du capital

Protéger son conjoint avec une assurance-vie : nos conseils

Cumulez taux bas de crédit immobilier et PTZ pour votre investissement

Assurance-vie : les fausses idées reçues

Investissement immobilier : le meilleur moyen pour préparer sa retraite ?

Assurance-vie VS assurance-décès : deux contrats souvent confondus

Taux d’intérêt au plus bas : profitez-en pour investir dans l’immobilier !

Investir dans l’immobilier locatif pour préparer sa retraite

Pourquoi l’assurance-vie est le placement préféré des Français ?

La rente viagère : un moyen de compléter sa pension retraite

Patrimoine immobilier, professionnel ou financier : quelles sont les différences ?

Défiscaliser avec le dispositif « Borloo ancien »

Zoom sur la SCI, l’outil idéal pour la gestion de patrimoine

L’assurance vie : un dispositif phare pour vos projets patrimoniaux

Quels sont les avantages et inconvénients du statut de LMNP ?

Gérer son patrimoine : seul ou avec l’aide d’un professionnel ?

Retraite des travailleurs non salariés : comment la préparer ?

Loueur meublé professionnel : avantages et inconvénients

Se constituer un patrimoine : les questions clés pour définir ses objectifs

Préparer sa retraite : que faire ? À quel âge ?

Gestion de patrimoine : à qui confier la gestion de ses biens ?

Contrat PERP : 10 questions pour mieux comprendre

Pourquoi se constituer un patrimoine ?

Quels placements pour financer sa retraite ?

Quelles échéances fiscales en 2016 ?

Défiscaliser : comment, pourquoi, pour qui ?

Faire un bilan patrimonial : comment et pourquoi ?

FISCALITÉ 2015

NOUVELLE EXONÉRATION

HEURES SUPPLÉMENTAIRES

TVA

RÉFORME DES PLUS-VALUES

Assurance Vie

À la Une

Zoom sur l'IFI : impôt sur la fortune immobilière qui va remplacer l’ISF en 2018

Groupe Quintésens, « Champion de la croissance 2017 – Les Echos »

Comment remplir sa déclaration d’impôt 2016 ?

Réduction d’impôts : quel dispositif choisir ?