Faites une
simulation

Nouvelle loi Pinel en 2018 : qu’est-ce qui change ?

La prolongation de la loi Pinel en 2018 a été votée par le gouvernement à l’automne dernier. Objectif de cette nouvelle version de la loi : rendre le dispositif encore plus efficace et intéressant pour les particuliers investisseurs. Tour d’horizon des changements prévus avec la nouvelle loi Pinel, reconduite pendant 4 ans.

Prolongation de la loi Pinel : ce qui change

Comme sa précédente mouture, la nouvelle loi Pinel 2018 a été votée dans l’optique d’inciter la construction de logements neufs dans les secteurs où l’offre immobilière est insuffisante. Pour ce faire, elle encourage les particuliers à investir, en leur faisant bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu dans le cadre de leur achat. Quelques ajustements ont été apportés au dispositif par rapport à sa version 2017, sans remettre en question ses avantages pour les contribuables investisseurs.

Avec la nouvelle loi Pinel, les zones d’application du dispositif évoluent et se recentrent. Jusqu’en 2017, la loi concernait les zones A, A bis, B1, B2 et C. En 2018, elle ne concerne que les zones A, A bis et B1. Cette évolution a pour but de favoriser l’accès au logement en zone dite « tendue », et d’inciter à l’investissement locatif. Concrètement, les contribuables souhaitant profiter du dispositif devront à présent se tourner vers :

- Paris ;

- l’agglomération parisienne ;

- les villes de plus de 250 000 habitants ayant un marché immobilier considérable.

À lire aussi : Comprendre la loi Pinel (Infographie)

Pour plus d’informations, contactez sans engagement un conseiller

Les avantages de la nouvelle loi Pinel 2018

Peu de changement concernant les avantages de la nouvelle loi Pinel 2018 par rapport à sa précédente version.

La loi permet à l’investisseur de bénéficier d’une réduction d’impôt pendant toute la durée de la location de son bien. Dans un programme neuf éligible, elle peut atteindre :

- 21 % du prix de l’investissement pour 12 ans de location ;

- 18 % du prix de l’investissement pour 9 ans de location ;

- 12 % du prix de l’investissement pour 6 ans de location.

D’autre part, il est toujours possible de louer à sa famille. Concrètement, des parents peuvent parfaitement acheter un logement neuf par le biais du dispositif Pinel et le louer à leur enfant, tout en bénéficiant des avantages fiscaux associés au dispositif.

Une fois que la période légale de détention du logement est achevée, le propriétaire peut disposer librement de son bien et décider de le louer, de le revendre, d’en faire sa résidence secondaire ou principale.

À lire aussi : Comment monter un dossier loi Pinel ?

Pour bénéficier du dispositif Pinel 2018, l’investisseur doit :

- acheter son bien en zone A, A bis ou B1 ;

- acquérir son bien entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2022 ;

- mettre son bien en location pour une période de 6, 9 ou 12 ans ;

- louer un bien respectant les normes de performance thermique et énergétique BBC ou RT2012.

À lire aussi : Loi Pinel : ce qu’il faut prendre en compte avant d’acheter votre bien immobilier

 

Quintesens vous conseille et vous accompagne

Le Groupe Quintesens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe pour nous faire part de vos projets en toute confiance.

 

 

Retour