Faites une
simulation

Comment payer ses impôts sur le revenu ?

Différentes solutions existent pour le règlement de vos impôts. Entre les tiers provisionnels, la mensualisation, le paiement en ligne et le prélèvement à l’échéance, les contribuables ont parfois du mal à s’y retrouver. Retrouvez tout ce qu’il faut savoir sur les différentes possibilités pour payer ses impôts sur le revenu.

Comment payer ses impôts sur le revenu par tiers provisionnels ? 

Payer ses impôts sur le revenu par tiers provisionnels consiste, comme son nom l’indique, à régler la somme due en trois versements répartis sur l’année. Ce mode de paiement est mis en place automatiquement par le fisc, selon l’impôt versé l’année précédente qui détermine le montant de chaque tiers.

Le premier tiers est versé le 15 février, le second le 15 mai et le 3e le 15 septembre au moment de la réception de l’avis d’imposition. Des modifications sont possibles :

- Si votre impôt sur le revenu est inférieur à 347 €, il est possible de payer en une seule fois ;

- Si votre impôt est inférieur à celui de l’année précédente, vous pouvez diminuer chaque tiers provisionnel pour qu’ils atteignent le tiers de l’impôt réel ;

- Si l’impôt est inférieur au 1er acompte, vous ne versez que le montant réel de votre impôt.

Ces modifications s’effectuent dans votre centre des impôts, ou directement en ligne à l’aide de votre numéro fiscal mentionné sur votre feuille d’imposition.

À lire aussi : Comment réduire ses impôts ?

Pour plus d’informations, contactez sans engagement un conseiller

Comment mensualiser ses impôts sur le revenu ? 

Choisie par 70 % des contribuables, la mensualisation permet de ne pas payer ses impôts sur le revenu en intégralité et en une seule fois. Les dix mensualités, prélevées de janvier à octobre, représentent 1/10 du montant total de l’impôt de l’année précédente. Les prélèvements s’arrêtent avant le mois d’octobre en cas de baisse de l’impôt, et après le mois d’octobre si celui-ci augmente. Aucun report n’est possible en janvier de l’année suivante, sauf en cas de demande de délai de votre part.

Si une mensualité est impayée, vous devrez vous acquitter de 2 mensualités le mois suivant. En cas de deuxième retard de paiement, la mensualisation de votre impôt est arrêtée, et vous basculez sur le système d’acomptes provisionnels.

Comme pour le paiement par tiers provisionnels, il est possible d’augmenter ou de diminuer le montant de ses mensualités auprès du centre des impôts ou sur internet.

À lire aussi : Foyer fiscal : comment ça marche ?

Impôt sur le revenu : quels sont les différents moyens de paiement ? 

Pour payer vos impôts sur le revenu, plusieurs moyens sont mis à votre disposition : en ligne, par prélèvement à l’échéance, par TIP (Titre interbancaire de paiement), par chèque ou en espèce.

Comment payer ses impôts en ligne ? 

Cette solution est accessible par le biais du site internet des impôts, en vous connectant à votre interface personnelle. En optant pour ce moyen de paiement, vous bénéficiez d’un délai supplémentaire de 5 jours pour effectuer votre paiement et le prélèvement n’a lieu que 10 jours plus tard. Vous pouvez aussi modifier le montant de l’impôt avec le paiement en ligne. À la fin de l’opération, une attestation d’ordre de paiement vous est envoyée par mail.

Comment payer ses impôts par prélèvement à l’échéance ?

Nécessitant une adhésion préalable, le prélèvement à l’échéance offre un délai qui s’étend à 10 jours après la date de paiement.

Comment payer ses impôts par TIP ? 

Le TIP est fourni avec votre avis d’imposition. Il suffit d’autoriser le prélèvement bancaire de la somme équivalente à l’impôt dû, grâce au RIB mentionné sur le document. Il vous évite d’envoyer un chèque de banque : vous n’avez qu’à dater et signer le TIP, puis le renvoyer dans l’enveloppe jointe. Le prélèvement sur votre compte s’effectue dès la réception du TIP.

Comment payer ses impôts par chèque ? 

Il devra être libellé à l’ordre du Trésor public et envoyé, accompagné du TIP non signé, dans l’enveloppe jointe à votre avis d’imposition. L’encaissement de votre chèque a lieu sans délai, dès sa réception.

Comment payer ses impôts en espèces ? 

Dernière possibilité pour vous acquitter de votre impôt : le paiement en espèce. Attention toutefois, car le paiement en liquide est limité à 300 €. Au delà, vous devrez opter pour l’une des solutions ci-dessus. Un reçu de paiement doit vous être remis comme preuve de votre versement.

À lire aussi : Nouvelles mesures fiscales en 2018 : qu’est-ce qui change ?

 

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

 

Quintesens vous conseille et vous accompagne 

Le Groupe Quintesens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe pour nous faire part de vos projets en toute confiance.

Retour

Dans la même catégorie

Remplir sa déclaration de revenus 2018 : ce qu'il faut savoir

Imposition : le prélèvement à la source pour 2019 et ses impacts pour 2018

Remplir la déclaration d'impôts 2018 : à qui demander de l'aide ?

Le prélèvement à la source arrive en 2019

Impôts 2018 : calendrier des échéances fiscales à respecter pour les particuliers

Exonération de la CSG en 2018 : qui peut en bénéficier ?

Zoom sur un statut fiscal particulier : le groupement foncier viticole

Nouvelles mesures fiscales en 2018 : qu’est-ce qui change ?

Dernière ligne droite pour modifier sa déclaration d’impôts

Comprendre la notion de foyer fiscal

Échéances fiscales 2017 : le calendrier de cette fin d’année

Déduction, réduction ou crédit : ces termes sur les impôts qu’on ne différencie pas toujours

Payer 0€ d'impôts en 2018 ? C'est encore possible !

Comment déclarer ses revenus locatifs ?

Paiement de l’impôt sur le revenu 2017 : RIB obligatoire !

Comment payer moins d'impôt sur le revenu quand on habite en Pays de Savoie ?

Zoom sur l'IFI : impôt sur la fortune immobilière qui va remplacer l’ISF en 2018

Qu’est-ce que le prélèvement à la source ?

Exonération totale ou partielle de l’ISF : dans quels cas est-ce possible ?

Comment remplir sa déclaration d’impôt 2017 ? Le point étape par étape

Imposition 2017 : les échéances fiscales à prévoir

Le calendrier fiscal 2017 : les échéances à ne pas rater

Prélèvement à la source : la réforme aura-t-elle lieu ?

Réduire ses impôts en 2017 : dernière ligne droite !

Payer moins d'impôts en 2017 : c'est le moment d'y penser !

Comprendre mon avis d'imposition 2016 : comment lire sa feuille ?

Calendrier fiscal 2016 : les échéances de la rentrée

Erreur dans ma déclaration d’impôt pré-remplie : que faire ?

Déclaration d’impôt 2016 : les erreurs à ne pas commettre

Comment déclarer ses revenus de placements ?

Impôt sur le revenu 2016 : le calendrier des déclarations par région

Réduire ses impôts en aidant ses parents : comment faire ?

Impôts : comment remplir sa déclaration de revenus 2016 ?

Réduction d’impôts : quel dispositif choisir ?

TVA & IMPOTS

À la Une

Interview Julien Joubert, émission Capital - Gérez vos finances

Quintésens, partenaire exclusif des CCI en gestion de patrimoine

Faites confiance à un champion !

Quintésens : Champion de la croissance 2018 !

Vers une loi Pinel en mieux ?