Faites une
simulation

Quels sont les types de frais liés à un contrat d’assurance-vie ?

L’assurance-vie fait toujours partie des placements plébiscités par les Français, notamment en raison des avantages fiscaux qu’offre cette solution d’épargne. Toutefois, avant de souscrire une assurance-vie, il est important de prendre en considération les différents frais inhérents à ce type de contrat dans la mesure où ils influent sur la rémunération de celui-ci. Frais de gestion, frais d’arbitrage, frais d’entrée, etc. : focus sur tous les frais d’assurance-vie à connaître.

Les frais de gestion du contrat d’assurance-vie

Il s’agit des frais liés à la gestion quotidienne du contrat et des placements. Ces frais d’assurance-vie sont prélevés une fois par an et prennent en compte la totalité de l’argent investi. Ils concernent aussi bien les contrats monosupport que multisupports.

Les frais d’entrée

Aussi appelés frais de versement ou encore frais commerciaux, les frais d’entrée désignent les frais prélevés lorsqu’un client verse de nouvelles sommes dans le cadre de son contrat d’assurance-vie.

Ils se chiffrent généralement entre 3 et 5 % selon les établissements auprès desquels le contrat a été souscrit.

À noter qu’il est parfois possible de négocier ce type de frais lorsque l’on effectue des versements importants.

À lire aussi : Choisir son contrat d’assurance-vie : à quoi faut-il faire attention ?

Les frais d’arbitrage

Les frais d’arbitrage concernent les contrats d’assurance-vie multisupports. Ils sont appliqués lorsqu’un client décide de modifier ses placements. La majorité des organismes proposant des assurances-vie prévoient un à plusieurs arbitrages gratuits au cours de l’année. Si le client souhaite effectuer plus d’arbitrages que prévu, une tarification spécifique s’appliquera. Cette dernière peut par exemple être forfaitaire ou prendre la forme d’un pourcentage (entre 0 et 1 %) appliqué sur les sommes transférées.

Les prélèvements sociaux

Les gains obtenus dans le cadre de l’assurance-vie sont soumis à des prélèvements sociaux, de l’ordre de 15,5 %. Il s’agit principalement de la Contribution Sociale Généralisée (CSG), de la Contribution au Remboursement de la Dette Sociale (CRDS) ou encore la contribution additionnelle et le prélèvement de solidarité.

L’assureur prélève ces frais pour le compte de l’État.

Les cas de rachat

Un souscripteur souhaitant disposer de tout ou partie des sommes épargnées a la possibilité d’effectuer un rachat. Les sommes sont soit intégrées au calcul de l’impôt sur le revenu, soit soumises à un prélèvement forfaitaire libératoire. Le prélèvement forfaitaire se chiffre à :

  • 35 % en cas de rachat avant 4 ans ;
  • 15 % en cas de rachat entre 4 et 8 ans.

Il ne s’agit pas à proprement parler de frais liés au contrat d’assurance-vie mais ils doivent tout de même être pris en compte par le souscripteur.

À lire aussi : Pourquoi l’assurance-vie est le placement préféré des Français ?

Les frais des contrats d’assurance-vie ne doivent pas être négligés. Avant de souscrire un contrat, il convient d’effectuer des comparaisons avec les offres de plusieurs autres établissements assureurs afin de savoir laquelle est la plus avantageuse. En fonction du profil concerné et des sommes investies dans l’assurance-vie, une marge de négociation est possible sur certains types de frais, tels que les frais d’entrée. 

 

Quintesens vous conseille et vous accompagne

Le Groupe Quintesens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe et faites-nous part de vos projets en toute confiance.

Retour

Dans la même catégorie

Contrat d’assurance-vie en déshérence : qu’est-ce que c’est ?

Comment choisir une assurance emprunteur ?

Plan d’épargne retraite : le PEPP, un placement européen à venir

Contrat d’assurance-vie, contrat de capitalisation : quelles différences ?

Donation : qu’est-ce que le droit de retour ?

Droits à la retraite : comment les calculer en ligne ?

L'entraide familiale : la première des aides financières

Avoir plusieurs contrats d’assurance-vie : quel intérêt ?

Financer des films, une solution plus rentable pour défiscaliser

Décès du souscripteur d’une assurance-vie : à qui revient le contrat ?

Qu’est-ce qu’un contrat de capitalisation ?

Ouverture de 4 nouvelles agences régionales Quintésens

Comment savoir si l’on est bénéficiaire d’une assurance-vie ?

Comprendre sa retraite : le lexique

Loi Sapin 2 et assurance-vie en 2017 : quelles conséquences ?

Retraite et présidentielle 2017 : quelle est la position des candidats ?

Quelle place pour l'assurance-vie dans le programme des présidentiables 2017 ?

Investir dans l'art : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Bénéficiaire d'une assurance-vie: peut-il changer au cours du contrat ?

Décès du bénéficiaire d’une assurance-vie 

Préparer sa succession dès le départ à la retraite, une solution pour limiter les droits de succession

Peut-on résilier un contrat d’assurance-vie ?

Le contrat d’assurance-vie « capital-investissement »

Placement à long terme : les solutions les plus sûres en 2017

Comment préparer sa retraite, et pourquoi ?

Comment optimiser son investissement immobilier en résidences services ?

Loi finances 2017 : les mesures fiscales à prévoir

Faut-il déclarer son assurance-vie au notaire lors d’une succession ?

Choisir son contrat d’assurance-vie : à quoi faut-il faire attention ?

Préparer sa retraite : les pièges et erreurs à éviter

Assurance-vie dans le couple : comment en faire bon usage ?

Les taux bas, une opportunité à ne pas manquer pour investir

Améliorer sa retraite grâce à l’immobilier : quelles solutions ?

Quels sont les meilleurs placements sur le long terme ?

Assurance-vie : comment obtenir le versement du capital

Protéger son conjoint avec une assurance-vie : nos conseils

Assurance-vie : les fausses idées reçues

Investissement immobilier : le meilleur moyen pour préparer sa retraite ?

Assurance-vie VS assurance-décès : deux contrats souvent confondus

Investir dans l’immobilier locatif pour préparer sa retraite

Pourquoi l’assurance-vie est le placement préféré des Français ?

La rente viagère : un moyen de compléter sa pension retraite

L’assurance vie : un dispositif phare pour vos projets patrimoniaux

Retraite des travailleurs non salariés : comment la préparer ?

Préparer sa retraite : que faire ? À quel âge ?

Contrat PERP : 10 questions pour mieux comprendre

Quels placements pour financer sa retraite ?

Quelles échéances fiscales en 2016 ?

FISCALITÉ 2015

NOUVELLE EXONÉRATION

HEURES SUPPLÉMENTAIRES

TVA

RÉFORME DES PLUS-VALUES

Assurance Vie

À la Une

Vers une loi Pinel en mieux ?