Quintésens

Vous aussi payez moins d'impôts !

  • 50 millions d'euros

    d'impôts économisés par nos clients

  • 35 000 bilans

    patrimoniaux réalisés

  • 250 conseillers

    en gestion de patrimoine partout en France

Les champions de la croissance
0805 69 12 50

Numéro vert

Faites une
simulation

Rachat d'assurance-vie en 2018 : quelle fiscalité ?

L’année 2018 est considérée comme une année blanche sur le plan fiscal, en raison du passage au prélèvement à la source. Une spécificité qui a son importance pour les personnes souhaitant effectuer un rachat sur leur assurance vie en 2018, car seuls les revenus exceptionnels seront imposés. Dans ce contexte particulier, quelle fiscalité choisir pour un rachat total ou partiel ? Le point sur les solutions les plus favorables pour votre épargne.

La fiscalité en cas de rachat total ou partiel d’assurance-vie

L’année 2018 est une année particulière sur le plan fiscal et marque le passage du prélèvement à la source pour les contribuables français. Une évolution qui influera notamment la fiscalité en cas de rachat total ou partiel d’une assurance-vie.

En temps normal, deux alternatives existent pour le titulaire d’une assurance-vie au moment de déclarer ses revenus :

- soumettre ses gains au barème de l’impôt sur le revenu ;

- soumettre ses gains à un taux forfaitaire. Les versements effectués avant le 27 septembre 2017 sont ainsi soumis à un taux de 35 % si le contrat a moins de 4 ans, 15 % si le contrat a entre 4 et 8 ans, et 7,5 % s’il a plus de 8 ans, avec un abattement supplémentaire. Pour les versements déclenchés après le 27 septembre 2017, le taux d’imposition est de 12,8 % pour les contrats ouverts depuis moins de 8 ans.

Dans ce cas, pour choisir l’alternative la plus intéressante, il suffit de comparer le taux de prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) et le taux marginal d’imposition (TMI) calculé en fonction de la tranche d’imposition la plus haute à laquelle vos revenus sont soumis, soit 0, 14, 30, 41 ou 45 %. Mais l’année 2018, considérée comme une année blanche fiscalement, bouleverse ces calculs.

> À lire aussi : Avance, rachat sur un contrat d’assurance-vie : quelles sont les différences ?

Rachat d’assurance vie en 2018 : quelle fiscalité adopter ?

En 2018, les revenus exceptionnels seront imposés au taux moyen de 11 %, et pas au taux marginal comme c’était le cas lors des années précédentes.

Pour illustrer la situation, prenons le cas d’un célibataire percevant 28 000 € de revenus imposables et 2 000 € de revenus liés à son patrimoine. D’ordinaire, ces 2 000 € sont taxés à 30 %, car il appartient à la tranche d’imposition réservée aux revenus de 27 086 € à 72 617 €. L’impôt prélevé sur ces 2 000 € s’élève donc à 600 euros. En 2018, ces revenus sont taxés au taux moyen de 11 %. Sur 2 000 €, le contribuable ne paiera donc que 220 € d’impôts.

C’est pour cette raison qu’en 2018, la fiscalité du rachat d’assurance vie évolue : le taux forfaitaire ne devra pas être comparé au taux marginal, mais au taux moyen d’imposition. Un calcul qui nécessite de connaître précisément le montant global de ses revenus sur toute l’année.

Si vous avez souscrit votre contrat d’assurance vie depuis plus de 8 ans, cette gymnastique n’a pas grand intérêt puisque vous bénéficiez d’un abattement annuel s’élevant à 4 600 euros pour une personne seule et à 9 200 euros pour un couple. En revanche, les comparatifs sont judicieux pour les contrats de moins de 8 ans et peuvent vous permettre d’optimiser votre fiscalité.

> À lire aussi : Choisir son contrat d’assurance-vie : à quoi faut-il faire attention ?

 

Quintésens vous conseille et vous accompagne

Le Groupe Quintésens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe pour nous faire part de vos projets en toute confiance.

Retour

Dans la même catégorie

Les différentes formes de testaments

Épargne salariale : après la retraite, que devient-elle ?

Clôture d’une assurance-vie : est-ce possible sans votre accord préalable ?

Grand Paris : où investir en Île-de-France ?

Transmission transgénérationnelle : comment ça marche ?

Expatriation : quelle fiscalité pour les successions ?

Vers une forte hausse de la taxe foncière pour les propriétaires ?

Comprendre l’assurance-vie en image

Assurance-vie monosupport ou multisupport : quelles différences ?

Transmettre un patrimoine numérique à sa mort, est-ce possible ?

Faire un bilan patrimonial : suis-je concerné ?

Comprendre le statut LMP en image

Comment préparer sa retraite financièrement ? Les questions à se poser

SCI ou indivision : comment choisir ?

Qu’est-ce qu’un usufruitier ?

Qui hérite d'une personne non-mariée et sans enfant ?

Comment retrouver un testament ? Zoom sur le FCDDV

Peut-on favoriser un de ses héritiers ?

Qu’est-ce que la gestion flexible ?

Assurance décès : les 4 pièges à éviter

Comment investir son patrimoine quand on est jeune actif ?

Le pacte Dutreil : transmettre l'entreprise familiale gratuitement en limitant son imposition

Investir dans l'immobilier locatif : les pièges à éviter

Assurance-vie 2018 : comment optimiser son patrimoine ?

Patrimoine : quels placements privilégier en 2018 ?

PERP et assurance-vie : quelles différences ?

PFU ou prélèvement forfaitaire unique : quels changements pour la fiscalité du patrimoine ?

Comment bien rédiger la clause bénéficiaire d’un contrat d’assurance-vie ?

Quels sont les avantages de confier la gestion de son patrimoine à un professionnel ?

Comment faire hériter ses neveux et nièces ?

Succession au sein d'une famille recomposée : quelles possibilités ?

Réduire ses impôts et son niveau d’imposition : l'approche des conseillers Quintesens

Créer une SCI : comment bien rédiger son objet social ?

Location meublée occasionnelle : le régime fiscal évolue

Comment transmettre son patrimoine de son vivant ?

Gérer son patrimoine financier et immobilier en tant qu'expatrié ou futur expatrié

Qu’est-ce que l’ingénierie patrimoniale ?

Investissement locatif : le palmarès des villes où il faut investir

Le bilan patrimonial pour gérer ses ressources

Cumulez taux bas de crédit immobilier et PTZ pour votre investissement

Taux d’intérêt au plus bas : profitez-en pour investir dans l’immobilier !

Quels sont les différents types de patrimoine ?

Zoom sur la SCI, l’outil idéal pour la gestion de patrimoine

Gérer son patrimoine : seul ou avec l’aide d’un professionnel ?

Se constituer un patrimoine : les questions clés pour définir ses objectifs

Gestion de patrimoine : à qui confier la gestion de ses biens ?

Pourquoi se constituer un patrimoine ?

Faire un bilan patrimonial : comment et pourquoi ?

À la Une

Comment fonctionne le prélèvement à la source ?

Deuxième campagne de publicité télé et web Quintésens

Interview Julien Joubert, émission Capital - Gérez vos finances

Quintésens, partenaire exclusif des CCI en gestion de patrimoine

Faites confiance à un champion !

Quintésens : Champion de la croissance 2018 !

Vers une loi Pinel en mieux ?