Faites une
simulation

Réduction d’impôts : quel dispositif choisir ?

Les moyens de réduire ses impôts sont nombreux, qu’il s’agisse de dons ou de subventions à des associations, par exemple. Des dispositifs fiscaux existent également pour investir son argent dans l’immobilier et bénéficier ainsi de réductions d’impôts. Loi Pinel, réduction Censi-Bouvard, dispositif Monuments Historiques : découvrez les dispositifs les plus avantageux selon votre situation.

Réduire ses impôts grâce à la loi Pinel

Depuis l’automne 2014, la loi Pinel a remplacé la loi Duflot dans la liste des dispositifs fiscaux pour investir dans l’immobilier. Plus souple que le régime précédent, la réduction Pinel propose trois durées d’engagement locatif à l’acheteur. Ainsi, pour bénéficier de la réduction d’impôt, l’investisseur doit acheter un bien neuf et le louer pendant 6, 9 ou 12 ans. La réduction d’impôt qui lui est accordée est proportionnelle à la durée pendant laquelle il s’engage :

  • 12 % pour 6 ans ;
  • 18 % pour 9 ans ;
  • 21 % pour 12 ans.

La réduction accordée peut atteindre jusqu’à 63 000 €. Autre avantage par rapport à la loi Duflot : le dispositif Pinel permet de louer son bien à ses proches, ses ascendants ou ses descendants. Pour être éligible, le logement concerné doit :

  • être neuf ou rénové ;
  • être acquis en l’état futur d’achèvement ;
  • bénéficier du label BBC 2005 ou respecter la réglementation thermique 2012 ;
  • être terminé dans les 30 mois qui suivent la déclaration d’ouverture de chantier ;
  • être loué dans les 12 mois qui suivent la fin du chantier.

Cependant, l’investissement est toujours limité à 300 000 €. Les conditions de ressources des locataires et les plafonds de loyer doivent également être respectés.

À lire aussi : Loi Pinel

La réduction Censi-Bouvard, pour investir dans l’immobilier public

Moins avantageuse que le dispositif Pinel mais très intéressante fiscalement, la réduction Censi-Bouvard permet de réduire ses impôts en investissant dans des logements situés :

  • dans des établissements médicalisés pour personnes âgées ;
  • dans des résidences services pour étudiants ;
  • dans des résidences de tourisme classées.

La réduction fiscale est répartie sur une durée de 9 ans et est plafonnée à 33 000 € (11 % de 300 000 € d’investissement maximum). Les loyers dus sont soumis au régime fiscal favorable de la location meublée. Attention cependant : pour accéder à cette réduction, le propriétaire doit s’assurer de la fiabilité de l’exploitant à qui il confie la location de son bien pour une durée de 9 ans minimum. Il faut aussi savoir que la revente de ce type de bien n’est pas toujours simple, même si les acheteurs sont de plus en plus nombreux.

À lire aussi : Nouvel amendement Bouvard

Le dispositif Monuments Historiques, rentable à long terme

Accessible à condition d’avoir une somme importante à investir, le dispositif Monuments Historiques offre de multiples avantages à condition de faire preuve de patience.

L’achat des lieux n’ouvre droit à aucun avantage fiscal ; cependant, en cas de mise en location après une restauration, la totalité du coût des travaux est déduite de votre revenu taxable, sans limite maximale.

Si vous préférez garder le bien rénové pour votre usage personnel, seul 50 % des frais de travaux sont déductibles. En cas de location, les conditions sont très souples :

  • pas de durée minimum ou maximum ;
  • pas de plafond de loyer ni de ressources des locataires ;
  • possibilité de louer meublé ou nu.

Ce dispositif permet aux personnes fortement imposées de réduire leurs impôts tout en se constituant un patrimoine immobilier. Attention toutefois : les programmes éligibles à ce régime sont encore peu nombreux : mieux vaut rester à l’affut des occasions.

À lire aussi : Financer des films, une solution plus rentable pour défiscaliser

Le Malraux, pour investir dans l’ancien

Autre possibilité pour bénéficier d’une réduction d’impôt : investir dans un immeuble ancien en centre-ville, dans un secteur sauvegardé ou une zone de protection du patrimoine, grâce au dispositif Malraux. Comme pour le dispositif Monuments Historiques, l’achat des locaux n’offre aucun avantage ; ce sont les travaux réalisés ensuite qui permettent de bénéficier d’une réduction fiscale.

Cette réduction s’élève à 30 % pour un projet mené en secteur sauvegardé, et à 22 % en zone de protection du patrimoine. Les dépenses annuelles sont limitées par un plafond fixé à 100 000 € ; toutefois, les travaux pouvant s’étaler sur 3 ans au maximum, l’économie fiscale peut atteindre jusqu’à 90 000 € au total. Pour en bénéficier, le propriétaire doit louer son bien nu pendant 9 ans, sans plafond de loyer. Avantage de taille : ce dispositif ne rentre pas dans le plafond des niches fiscales, et est accessible partout en France.

Quel dispositif fiscal correspond le mieux à votre situation ?

À lire aussi : Comprendre la loi Pinel en une illustration

Quintesens vous conseille et vous accompagne

Groupe Quintesens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Réduction d’impôts, bilan patrimonial, prévoyance, placements, financement de la retraite, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe et faites-nous part de vos projets.

Retour

Dans la même catégorie

Échéances fiscales 2017 : le calendrier de cette fin d’année

Déduction, réduction ou crédit : ces termes sur les impôts qu’on ne différencie pas toujours

Payer 0€ d'impôts en 2018 ? C'est encore possible !

Comment déclarer ses revenus locatifs ?

Paiement de l’impôt sur le revenu 2017 : RIB obligatoire !

Comment payer moins d'impôt sur le revenu quand on habite en Pays de Savoie ?

Zoom sur l'IFI : impôt sur la fortune immobilière qui va remplacer l’ISF en 2018

Qu’est-ce que le prélèvement à la source ?

Exonération totale ou partielle de l’ISF : dans quels cas est-ce possible ?

Remplir sa déclaration d’impôt 2017 étape par étape

Imposition 2017 : les échéances fiscales à prévoir

Le calendrier fiscal 2017 : les échéances à ne pas rater

Prélèvement à la source : la réforme aura-t-elle lieu ?

Réduire ses impôts en 2017 : dernière ligne droite !

Payer moins d'impôts en 2017 : c'est le moment d'y penser !

Comprendre mon avis d'imposition 2016 en 4 questions

Calendrier fiscal 2016 : les échéances de la rentrée

Déclarations d’impôt pré-remplies : attention aux erreurs !

Déclaration d’impôt 2016 : les erreurs à ne pas commettre

Impôts 2016 : comment déclarer ses revenus de placements ?

Impôt sur le revenu 2016 : le calendrier des déclarations par région

Réduire ses impôts en aidant ses parents : comment faire ?

Comment remplir sa déclaration d’impôt 2016 ?

Paiement de l’impôt sur le revenu : comment s’y retrouver ?

TVA & IMPOTS

À la Une

Vers une loi Pinel en mieux ?