La fin de l’année approche à grands pas mais il n’est pas encore trop tard pour une défiscalisation pour 2020. Certains placements financiers donnent accès à des avantages fiscaux disponibles immédiatement, pour vos revenus 2020. Découvrez quatre solutions rapides pour réduire vos impôts avant la fin de l’année.

1. Les SCPI fiscales

Première solution pour réduire vos impôts avant la fin de l’année 2020 : créer une société civile de placement immobilier (SCPI) dite fiscale. Pour rappel, une SCPI permet de placer son épargne dans des biens immobiliers voués à être loués. Ainsi, en plaçant de l’argent dans une SCPI, vous pouvez acquérir des parts de cette société, devenir associé et, à terme, bénéficier de rentes régulières ou d’un revenu foncier intéressant. On dénombre plusieurs types de SCPI dites de rendement, de plus-value et donc fiscales.

La SCPI fiscale vous permet, via une société civile, d’investir dans un ou des biens immobiliers concernés par un dispositif fiscal – lois Pinel, Malraux, Monuments Historiques, par exemple – tout en vous constituant des revenus fonciers. Principal intérêt de cette solution : vous pourrez bénéficier tout de suite de l’avantage fiscal. Quand bien même le démarrage de l’activité de votre société civile de placement immobilier n’est pas immédiat, vous pourrez réduire vos impôts d’ici la fin de l’année en cours.

Attention, toutes les SCPI fiscales, selon le choix du régime, n’auront pas le même intérêt pour vous. N’hésitez pas à vous tourner vers un professionnel pour obtenir des conseils sur le placement le plus judicieux.

À lire aussi : SCPI : de quoi parle-t-on ?

quintesens-contactez-un-conseiller

2. Le PER

Le Plan d’épargne retraite (PER) se présente comme une bonne solution pour réduire vos impôts avant la fin de l’année. Depuis le 1er octobre 2020, ce produit d’épargne remplace les dispositifs jusqu’alors existants, comme le Plan d'épargne retraite populaire (PERP), le Plan d'épargne pour la retraite collectif (Perco) ou encore le contrat Madelin. Comme son nom l’indique, le Plan d’épargne retraite vous permet de bénéficier d’une retraite complémentaire, après avoir capitalisé durant toute votre période d’activité.

D’un point de vue fiscal, tous les versements réalisés sur votre PER sont déductibles des revenus imposables, et non pas de la somme due. Même si, par extension, vous réduirez naturellement votre imposition de cette manière. Ainsi, si vous effectuez un versement volontaire sur votre Plan d’épargne retraite avant la fin du mois de décembre, cette somme pourra alléger une partie de votre impôt sur le revenu de façon simple et rapide.

À lire aussi : Épargne Retraite – Le nouveau Plan d’épargne retraite (PER)

3. Les FIP et FCPI

Autre solution pour réduire vos impôts avant la fin de l’année : investir dans des sociétés. Plus précisément, cette défiscalisation rapide est possible grâce aux fonds d’investissement de proximité (FIP) et aux fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI). Dans le détail :

  • les FIP permettent d’investir, et donc de soutenir financièrement, les PME régionales ;
  • les FCPI seront, eux, investis dans des entreprises jugées innovantes, dans les secteurs technologiques, écologiques, ou encore pharmaceutiques.

Malgré ces différences, ces deux placements fonctionnent de la même façon et donnent accès à une réduction d’impôts de 18 % (38 % pour les FIP de Corse et d’Outre-Mer) du montant investi. Il existe toutefois un plafond fixé à :

  • 12 000 euros pour une personne seule (soit 3 600 euros maximum) ;
  • 24 000 euros pour un couple (soit 7 200 euros maximum).

Attention, il est important de noter que, malgré les avantages fiscaux à court terme des FIP et FCPI, ces placements comportent des risques de perte en capital.

4. Les dons

Les dons aux associations représentent une autre solution pour réduire vos impôts en cette fin d’année. Toutefois, la réduction fiscale ne sera pas la même en fonction de la nature de la structure aidée :

  • Réduction de 66 % du montant du don : pour les organismes d’intérêt général comme les associations culturelles, éducatives, sportives, ou encore les partis politiques.
  • Réduction de 75 % du montant du don : pour les associations caritatives fournissant des repas, des soins, des hébergements sans contrepartie.

Pour l’imposition 2021 des revenus 2020, les dons permettant de bénéficier de la réduction de 75 % sont limités à un plafond de 1 000 euros. Au-delà, les sommes versées donnent accès à une réduction de 66 %, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Ce plafond n’est donné qu’à titre d’exemple, puisqu’il est amené à évoluer chaque année.

À noter : pour les quatre solutions présentées ci-dessus, il est bon de préciser que toutes ces opérations doivent être motivées par un réel projet, et être réalisées avec une volonté autre que la seule réduction d'impôt.

À lire aussi : Dons et legs aux associations : quelle fiscalité ?

quintesens-bilan-patrimonial

Quintésens vous conseille et vous accompagne

Le Groupe Quintésens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe pour nous faire part de vos projets en toute confiance.