Comment se créer une épargne pour financer ses projets quand on a entre 18 et 30 ans ? Dans un nouvel article du magazine trimestriel, Que Choisir Argent de Janvier 2020 nous explique les solutions.

Il existe deux types d’assurances, l’assurance vie et l’assurance décès. La plus adaptée dans cette tranche d’âge est l’assurance vie, qui permet de préparer, par exemple, un futur achat immobilier.

Il peut être très intéressant à cet âge-là, de se créer une épargne de précaution et une liquidité immédiate en ouvrant un livret A ou autre. Ce type de placement permet de faire face aux besoins urgents que l’on peut rencontrer.

Mais, il n’est pas conseillé de remplir ce type de livret, en effet d’autres solutions existent pour vous.

C’est le cas de l’assurance-vie. « Ce placement est intéressant, car il va permettre de cultiver son autonomie pécuniaire en mettant en place des versements réguliers. Quelques dizaines ou centaines d'euros par mois sont un premier moyen de mettre le pied à l'étrier de l ’épargne. Et de commencer à se constituer un capital en vue, notamment, d’un futur achat immobilier, sachant que la plupart des banques exigent au moins 10 à 15% d’apport personnel pour acquérir un bien. » explique Mylène Guers, Responsable développement du marché épargne du Groupe Quintésens.

À noter que le plan épargne logement (PEL) est à éviter à cause des taux d’emprunt et son plafonnement.

L’assurance-vie reste donc la meilleure solution pour vous constituer un capital entre 18 et 30 ans.

Si vous souhaitez faire fructifier vos économies, ou en savoir plus sur l’assurance-vie, contactez dès maintenant un conseiller proche de chez vous.