Vous avez oublié de signaler un changement de situation ou vous vous êtes trompé dans votre déclaration ? Il n'est pas trop tard pour la rectifier ! Il vous est possible d'utiliser le service de correction en ligne sur le site des impôts.

Même si vous avez déjà reçu votre avis d'imposition, vous avez jusqu'au 15 décembre 2020 inclus pour effectuer vos modifications : nombre de personnes à charge, crédits d’impôt, revenus, situation vis-à-vis de la redevance audiovisuelle, ....

Cependant, il est à noter que certains points ne sont pas modifiables en ligne, à savoir l’état civil, l’adresse postale, la situation conjugale (mariage, divorce, etc.), les coordonnées bancaires.

Toute correction impliquera un recalcul, à la baisse ou à la hausse, de votre impôt. Vous recevrez ainsi un nouvel avis.

Si la correction aboutit à une hausse de l’impôt dû, vous aurez peut-être à régler des intérêts de retard, à savoir, 0,10 % de la différence d’imposition par mois de retard, calculé à partir du 1er juillet, si vous réglez avant la date limite indiquée sur le nouvel avis d’impôt. Toutefois, vous n'aurez pas de pénalité de retard (majoration de l’impôt) puisque vous aurez rectifié spontanément votre erreur.

Si l’administration fiscale qui découvre plus tard une erreur/omission qui implique l'augmentation de votre impôt, vous aurez à payer en revanche, des pénalités de retard (en plus des intérêts de retard), c’est-à-dire une majoration de votre impôt dû sur l’année, de 10 % minimum.