La douceur de vivre, la gastronomie, le faible coût de la vie sont autant de qualités qui valent au Portugal d’être devenu une des destinations préférées des Français. Ils représentent aujourd’hui la 7e plus grande communauté étrangère vivant dans le pays. Une autre raison explique sans doute cela : la défiscalisation. Actifs et retraités peuvent profiter d’une fiscalité avantageuse en s’installant dans ce pays ibérique, mais à quelles conditions ?

Le Portugal, paradis des retraités français ?


19 800, c’est le nombre de nos concitoyens installés dans ce pays ibérique. 1/3 d’entre eux sont retraités. Les raisons qui expliquent que le Portugal séduit les expatriés sont nombreuses. La qualité de vie tout d’abord avec un climat méditerranéen propice à une retraite paisible. La gastronomie et le coût de la vie, 25 % moins élevé que dans l’Hexagone n’y sont pas étrangers non plus. Mais ce sont surtout les avantages fiscaux prévus pour les nouveaux résidents qui incitent de nombreux retraités à opter pour l’expatriation.

Quelles solutions de défiscalisation pour les retraités expatriés

Grâce au statut de « Résidents Non Habituels », les retraités peuvent bénéficier d’une exonération d’impôts pendant 10 ans. En effet, les pensions de retraite de source étrangère sont exonérées d’impôt au Portugal, mais uniquement pour les retraités du secteur privé. Les retraités de la fonction publique ne peuvent pas bénéficier de cet avantage.

À lire aussi : Comment percevoir sa pension de retraite à l’étranger ?

Le Portugal séduit aussi les actifs

Mis en place depuis 2009, le statut de Résident Non Habituel vise avant tout à attirer sur le territoire lusitanien des actifs ayant une activité à forte valeur ajoutée. Médecins, cadres, ingénieurs sont en ligne de mire des autorités portugaises. Le Portugal leur propose une fiscalité très avantageuse avec notamment un taux d’imposition réduit à 20 % pour les revenus liés à l’activité professionnelle. S’ajoute à cela une exonération totale d’impôt pour les revenus d’activité et les revenus du patrimoine de source étrangère. Les plus-values, intérêts et dividendes sont notamment concernés. Autant d’éléments qui offrent des solutions de défiscalisation intéressantes pour les expatriés.

Les conditions pour s’installer au Portugal

C’est en 2009 que le Portugal a institué le régime des « Résidents Non Habituels » ou RNH. Il concerne les personnes qui s’installent dans le pays pourvu qu’elles n’y aient pas résidé durant les 5 années précédentes. Ce statut nécessite d’en faire la demande aux autorités. Pour y prétendre, il est nécessaire d’être résident fiscal au Portugal. Cela signifie y avoir séjourné au moins 183 jours au cours de l’année d’installation. Si ce n’est pas le cas, il faut disposer d’un logement dans le pays, en tant que propriétaire ou locataire.

À lire aussi : Expatriation : quelle fiscalité pour les successions ?

Quintésens vous conseille et vous accompagne

Le Groupe Quintésens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe pour nous faire part de vos projets en toute confiance.