Créées en 1985, les Sociétés pour le Financement de l’Industrie du Cinéma et de l’Audiovisuel (SOFICA) collectent des fonds privés destinés à la production d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles. Les particuliers y voient un placement rentable et défiscalisé. Comment ça marche ?

Investir dans le cinéma : comment faire ?

Les SOFICA participent au financement du cinéma et de l’audiovisuel à hauteur de 63 millions d’euros chaque année. Depuis 1985, un tiers de la production française a pu voir le jour grâce à ce type d’investissements.

Les SOFICA : comment ça marche ?

Les SOFICA ont permis de produire de nombreuses œuvres au cours des 30 dernières années, œuvres qui ont eu un succès important pour certaines. Le retour sur investissement pour les particuliers n’est pourtant pas immédiat puisqu’il faut attendre la liquidation de la SOFICA pour en profiter. Ce temps d’attente varie entre 5 et 10 ans. La somme récupérée dépendra du succès de l’œuvre, mais l’intérêt principal des SOFICA pour les particuliers est la défiscalisation qui en découle.

SOFICA et défiscalisation

Si le retour sur investissement d’une SOFICA prend du temps et représente entre 70 % et 90 % de la somme investie au préalable, il s’agit d’un placement rentable, d’autant que la défiscalisation a été revue à la hausse en octobre 2016. La rentabilité d’un placement dans une SOFICA se mesure principalement par rapport au montant de la défiscalisation dont le souscripteur profite. Elle oscille donc entre 0 et 7 % de rentabilité. Jusqu’à fin 2016, un investissement dans une SOFICA bénéficiait d’une réduction d’impôt de 36 %, effective dès l’année suivant le placement. En 2017, la réduction a été réévaluée et s’élève désormais à 48 %. Une défiscalisation plutôt alléchante. À noter cependant qu’il existe un plafond de défiscalisation à ne pas dépasser. Avec la réévaluation de la réduction d’impôt, le plafond passe donc de 6 480 € à 8 640 €. Le but de cette hausse est d’encourager les souscripteurs et de continuer à soutenir le secteur du cinéma et de l’audiovisuel.

À lire aussi : Réduction d’impôts : quel dispositif choisir ?

Qui peut souscrire à une SOFICA ?

Tout le monde peut souscrire à une SOFICA, à condition de respecter certains critères. La défiscalisation s’obtient lors de la déclaration de revenu annuel.

Comment souscrire à une SOFICA ?

Si la souscription à une SOFICA est ouverte à tout le monde, il faut investir un certain montant. La somme à verser doit être comprise entre 5 000 € et 18 000 €. Une plateforme de courtage ou une banque va se charger de placer l’argent dans une SOFICA, selon un calendrier spécifique. L’investissement auprès d’une SOFICA s’effectue à partir d’octobre et pendant quelques semaines, seulement.

Comment déclarer un placement SOFICA ?

Pour déclarer un investissement SOFICA, il suffit de renseigner le montant investi lors de la déclaration de revenus et de joindre l’attestation de souscription fournie par la SOFICA. La réduction d’impôt sera donc de 48 % de la somme investie en respectant le plafond de remboursement maximum de 8 640 €.

À lire aussi : Imposition 2017 : les échéances fiscales à prévoir

  Quintesens vous conseille et vous accompagne Le Groupe Quintesens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe et faites-nous part de vos projets en toute confiance.