SYNTHÈSE

Fonds d’investissements créés dans l’optique de favoriser le développement de PME françaises non cotées issues de 3 régions limitrophes et dont 10% au moins doivent être des entreprises « jeunes » créées depuis moins de 5 ans. Ces PME devront :
  • Employer moins de 250 personnes
  • Réaliser un chiffre d’affaires inférieur à 50 M€
  • Être soumises à l’impôt sur les sociétés 

Les titres respectant ses conditions doivent composer au minimum 60% du fond, le reste étant défini par les choix stratégiques (prudent, équilibré, dynamique) du gestionnaire du fond.
Les sommes investies dans un FIP ouvre droit à une réduction d’impôt :
  • 18% de votre investissement dans le FCPI/FIP jusqu’à 24 000 € pour un couple marié, soit une réduction d’impôt maximum de 4 320 €.
  • 18% de votre investissement dans le FCPI/FIP jusqu’à 12 000 € pour une personne seule, soit une réduction d’impôt maximum de 2 160 €.
  • Les plus-values réalisées dans le fonds ne sont distribuées qu’à la revente des parts de FIP.
Ces plus-values sont exonérées d’impôts (hors prélèvements sociaux). 
L’avantage fiscal est cumulable avec des FCPI.

Profil investisseur FIP

Tout contribuable cherchant à épargner en OPCVM (à partir de 1000 €). 
Foyers fiscaux imposés à hauteur de 6000 € souhaitant placer des liquidités et défiscaliser. 
Investisseurs à la recherche de performance. Exemple de fond d’investissement de proximité : Un contribuable imposé sur le revenu à hauteur de 5000 € et disposant sur un livret de 20 000 € souhaite optimiser la performance de ses liquidités tout en allégeant sa fiscalité. Il se propose d’investir dans un FIP. Il décide de se positionner sur un fonds défensif et performant «  A Plus Proximité » 

Ainsi sur un horizon 8 ans il compte augmenter le rendement de son épargne et économiser 5000 € d’impôt l’année de sa souscription. CONTACTER UN DE NOS EXPERTS POUR REALISER UNE SIMULATION PERSONALISEE