« Le débat ne va pas me faire réaliser qu'il ne faut pas de réforme. (…) mais va permettre d'ajuster, de changer, de modifier, de corriger. » Lors d’un débat à Rouen, le 3 octobre dernier, le président Emmanuel Macron a lancé la consultation citoyenne sur la réforme des retraites. Le but : rassurer les Français quant à la réforme des retraites qui entrera en vigueur le 1er janvier 2025. Nouveau système universel et à points, âge légal et pivot, minimum contributif, calendrier : retrouvez, en image, les principaux points à retenir de cette importante réforme des retraites.

1. L’âge légal de la retraite reste de 62 ans…

L’un des principaux points à retenir de cette réforme des retraites reste que l’âge légal de départ n’évoluera pas et restera fixé à 62 ans.

2. … mais un nouvel âge pivot va être fixé

Il sera donc possible de partir en retraite dès 62 ans, toutefois, si vous souhaitez bénéficier d’une retraite pleine, il faudra cotiser jusqu’à un âge pivot qui devrait être défini à l’issue de la phase de concertation.

À lire aussi : Comprendre sa retraite : le lexique

3. Un régime de retraite universel

C’est l’un des points principaux de la réforme des retraites : le passage de 42 régimes distincts à un régime unique et universel. Cela résulte d’une volonté d’uniformiser le système en fixant les mêmes règles pour tout le monde, que vous soyez salarié du public ou du privé, ou que votre profession bénéficie d’un régime spécial.

4. Un système de retraite par points

Autre changement notable de cette nouvelle réforme des retraites : le montant de votre pension sera fixé par un système de points obtenus pendant votre carrière et non plus par le nombre de trimestres où vous avez cotisé. Ce système de points est déjà utilisé pour les retraites complémentaires Agirc-Arrco, par exemple.

À lire aussi : Préparer sa retraite : les pièges et erreurs à éviter

5. Le minimum contributif fixé à 1 000 euros

Le président Emmanuel Macron l’a annoncé lors du grand débat à Rouen, le montant minimal de la retraite pleine sera fixé à 1 000 euros, soit environ 85 % du SMIC net pour les salariés du privé, contre 81% en 2019, ou 75 % pour les agriculteurs.

6. Les naissances prises en compte

Avoir des enfants n’impactera plus les carrières et donc les droits à la retraite. Les naissances donneront ainsi accès à des points pour la retraite aux parents. Les conditions restent encore à définir.

À lire aussi : Comment préparer sa retraite, et pourquoi ?

Le calendrier de la réforme

La réforme des retraites n’en est que dans la première phase d’un long processus menant jusqu’en 2040 :
• Octobre à décembre 2019 : concertation avec les partenaires sociaux et consultations citoyennes ;
• Décembre 2020 : Restitution de la consultation citoyenne sur les retraites ;
• Été 2020 : Vote de la loi sur la réforme des retraites au Parlement ;
• 1er janvier 2025 : Entrée en vigueur du nouveau système de retraite ;
• 2040 : Mise en œuvre définitive du nouveau système de retraite universel.

Pour donner votre avis et exprimer vos attentes sur cette réforme importante, répondez au questionnaire sur le futur système universel des retraites.

À lire aussi : Comment préparer sa retraite financièrement ? Les questions à se poser

Quintésens vous conseille et vous accompagne
Le Groupe Quintésens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe pour nous faire part de vos projets en toute confiance.