Le vendredi 9 mars 2018, l’administration fiscale a publié les nouveaux montants des plafonds permettant de défiscaliser en loi Girardin. Le point avec Quintésens.

Le plafond de la réduction d’impôt

Relevée au 1er janvier de chaque année, la base de réduction d’impôt est plafonnée à 2 498 € HT par mètre carré de surface habitable pour l’année 2018.

L’actualisation des plafonds pour la loi Girardin concerne également le montant annuel du loyer :Le plafond du loyer

- Pour les DOM, Saint-Barthélémy et Saint-Martin, il est de 173 € HT par m² de surface habitable ; - Pour Saint-Pierre-et-Miquelon, la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française, les îles Wallis et Futuna et les Terres australes et antarctiques françaises, il est de 215 € HT par m² de surface habitable.

Les plafonds de ressources du locataire

Pour les contrats de location conclus en 2018, les plafonds annuels de ressources des locataires ont également été revus. Ils sont différents selon la composition du foyer du locataire et la zone où se situe le logement. Pour une personne seule, le plafond est de :

- 32 069 € pour un logement situé dans les DOM, à Saint-Martin ou Saint-Barthélémy ; - 20 925 € pour un bien situé en Polynésie française, Nouvelle Calédonie, îles Wallis et Futuna, Terres australes et antarctiques françaises et Saint-Pierre-et-Miquelon.

Si les revenus du locataire évoluent et augmentent pendant la durée de son bail, la réduction d’impôt n’est pas impactée.

À lire aussi : La loi Girardin en 10 questions

Quintésens vous conseille et vous accompagne  Le Groupe Quintésens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe pour nous faire part de vos projets en toute confiance.