Le Fonds Commun de Placement à Risque, ou plus simplement FCPR, est une forme d’investissement qui s’adresse à des investisseurs souhaitant diversifier leur patrimoine. Qu’est-ce que ce FCPR, et comment ça marche ? Éléments de réponse avec Quintésens.

Qu’est-ce que le Fonds Commun de Placement à Risque ?

Le Fonds Commun de Placement à Risque (FCPR) est un type d’investissement à risque à forte rentabilité. Des investisseurs font appel à un organisme collectif de valeurs mobilières pour lui confier des capitaux qui seront par la suite réinvestis dans des opérations de capital-risque, c’est-à-dire dans une jeune entreprise non cotée en Bourse et à hauteur de 50 % des titres d’entreprise minimum. L’organisme collectif ou société de gestion de portefeuilles crée alors un FCPR. Pour le créer, la société doit avoir réuni au moins 380 000 € - argent qui est évalué par un commissaire aux comptes. Autre critère pour constituer un FCPR, il faut obtenir l’agrément de la part de l’autorité des marchés financiers (AMF).

Bon à savoir
Un FCPR est ouvert à la souscription pendant une période donnée et limitée dans le temps. La durée de souscription varie d’un FCPR à l’autre. Au-delà de cette période, il n’est plus possible d’investir.

Qui peut investir dans un FCPR ?

Étant donné le risque financier auquel s’exposent les investisseurs, ce dispositif s’adresse davantage à des investisseurs fortunés qui ne craignent pas de perdre éventuellement le capital versé.

Pourquoi investir dans un FCPR ?

Investir dans un fonds commun de placement à risque permet de diversifier son patrimoine avec une classe d’actifs à la performance non négligeable sur le long terme. D’après les chiffres partagés par France Invest en juin 2019, la performance moyenne annuelle d’un FCPR s’élève à 10,2 % sur quinze ans.

À lire aussi : Quels placements financiers choisir en 2019 ?

Quel est l’avantage fiscal d’un FCPR ?

Les personnes investissant dans un FCPR prennent des risques financiers mais elles peuvent profiter d’une fiscalité avantageuse.

• Exonération d’impôt sur le revenu
En investissant dans un FCPR, le contribuable peut prétendre à une exonération d’impôt sur le produit des parts investies, si tant est qu’il s’engage à conserver ses parts pendant 5 ans minimum. L’exonération est alors versée à l’investisseur pendant la période de conservation de 5 ans ainsi qu’après la fin de cette période. Si le contribuable ne respecte pas le délai de 5 ans, le produit de ses parts doit être réintégré à son revenu imposable.

• Exonération de plus-value
Investir dans un FCPR permet aussi de profiter d’une exonération totale des plus-values réalisées à terme à condition que la cession des valeurs mobilières intervienne après la période de conservation de 5 ans. Si jamais la cession de ces valeurs intervient avant cette période, cette exonération n’est plus valable et les plus-values sont imposables.

À lire aussi : Défiscaliser : comment, pourquoi, pour qui ?

Quintésens vous conseille et vous accompagne

Le Groupe Quintésens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe pour nous faire part de vos projets en toute confiance.